Accéder au contenu principal

Tripoli accuse la coalition internationale de "crimes contre l'humanité"

Le régime de Mouammar Kadhafi a accusé la coalition internationale de "crimes contre l'hHumanité", en bombardant des civils, notamment dans l'est du pays. Tripoli a également rejeté le cessez-le-feu sous conditions proposé par les insurgés.

Publicité
  • LIBYE : Les insurgés ont proposé un cessez-le-feu assorti de conditions. Ils demandent notamment à Kadhafi de suspendre les offensives contre les villes contrôlées par l'insurrection et d'autoriser les manifestations. Des conditions rejetées par le régime de Tripoli.
  • Le gouvernement libyen a accusé la coalition internationale de "crimes contre l'Humanité".
  • À Brega, les combats continuent et s'intensifient.
  • SYRIE : Des manifestations contre le parti Baas au pouvoir ont éclaté à Damas, Deraa et Lataquié à l'issue des prières du vendredi en dépit des annonces et promesses du régime d'apaiser la situation. Au moins 9 personnes ont été tuées, selon des militants des droits de l'Homme.
  • YÉMEN : Partisans et adversaires du président yéménite Ali Abdallah Saleh se sont massivement mobilisés ce vendredi à Sanaa où les forces de sécurité et l'armée ont déployé un dispositif sans précédent par crainte d'affrontements entre groupes rivaux.

 

Pour suivre les évènements depuis un smartphone, cliquez ici.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.