EUROPA LEAGUE

Avalanche de buts en quarts de finale

Texte par : Dépêche
3 mn

Les Portugais du Benfica et de Porto ainsi que les Espagnols de Villarreal ont fait trembler les filets à quatorze reprises hier soir à l'occasion des quarts de finale de l'Europa League, s'assurant ainsi une place dans le dernier carré.

Publicité

AFP - Les trois clubs portugais, Benfica, Porto et Braga, et les Espagnols de Villarreal sont bien placés pour participer au dernier carré de l'Europa League à l'issue des quarts de finale aller disputés jeudi.

Comme pour la C1, une pluie de buts s'est abattue sur les quarts de finale de la C3. Si Villarreal (5-1 contre Twente), Porto (5-1 contre le Spartak) et Benfica (4-1 face au PSV Eindhoven) ont plus d'un pied en demi-finales, Braga (1-1 sur la pelouse du Dynamo Kiev) est lui en ballottage favorable.

Villarreal a fait honneur à son statut de dernier représentant en Europa League des cinq grands championnats européens. Quatrième de la Liga, le "Sous-marin jaune" a torpillé Twente, leader du championnat néerlandais.

Marchena a ouvert la marque (22e), Valero a doublé la mise (42e), Nilmar a corsé l'addition (45+1) avant que Rossi, meilleur buteur de la compétition, ne marque son neuvième but d'une frappe de 20 m (56e). Nilmar s'est offert un doublé en fin de match (81e) avant la réduction du score de Janko (90+1).

Benfica et Porto ont également quasiment tué tout suspense avant le retour. Dans une réédition de la finale de la C1 1988 gagnée par les Néerlandais (0-0 a.p., 6-5 t.a.b), le Benfica, qui mise toute sa fin de saison sur l'Europa League, a laissé Eindhoven, vainqueur de l'ancêtre de la compétition en 1978, revenir avant de se ménager un retour serein.

Aimar a ouvert le score (37e) avant que Salvio s'offre un doublé (45e et 52e), mais Labyad, qui venait d'entrer en jeu, a maintenu l'espoir (80e). Saviola l'a quasiment éteint dans les arrêts de jeu.

Porto, tout juste sacré champion du Portugal et vainqueur en 2003, a lui aussi mené 3 à 0 (Falcao, 38e, Varela, 65e et Maicon, 71e) avant de voir sa marge se réduire (Kombarov, 72e) et de redonner un coup de collier par Falcao, auteur d'un doublé dans les dix dernières minutes.

Braga, tombeur de Liverpool au tour précédent, a lui décroché un précieux nul en Ukraine qui s'est décidé dans le premier quart d'heure.

La possibilité de voir trois clubs portugais dans le dernier carré de la C3 pour la première fois de l'histoire a pris plus que de l'épaisseur...

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine