Accéder au contenu principal
FOOTBALL

Les Éléphants pour la paix en Côte d'Ivoire

Texte par : Emmanuel VERSACE
2 min

Face au Bénin le 27 mars dernier, les joueurs ivoiriens ont arboré des t-shirts pour la paix dans leur pays. Le président de l’association Foot’Attitude, à l'origine de cette initiative, va renouveler l'expérience au match retour prévu en juin.

Publicité

Il aura tout fait pour que l'élection présidentielle ivoirienne de novembre dernier se passe dans un climat de sérénité, en créant une campagne médiatique autour des Éléphants et du processus démocratique, mais ce sont finalement les armes qui auront eu le dernier mot. Régis Lemonn, président de l’association Foot’Attitude, ne s’est pas laissé abattre pour autant. Laurent Gbagbo aux arrêts, Régis Lemonn a remis le football au cœur de son action pour que le processus de réconciliation entre les partisans de l’ancien président et son successeur, Alassane Ouattara, se déroule dans les meilleures conditions possibles.

"Pour l’heure, les joueurs ne prennent pas beaucoup la parole dans les médias car la situation est toujours très instable ici et nous voulons à tout prix éviter que leurs propos soient mal interprétés. Mais ils restent très impliqués, " explique Régis Lemonn, qui a vécu les heures sombres de la bataille d’Abidjan depuis sa résidence dans le quartier de Cocody à Abidjan.

"Tous les footballeurs sont conscients du rôle pacificateur qu’ils peuvent jouer dans le processus de réconciliation qui est en place. La prochaine action de Foot’Attitude se tiendra début juin pour le match retour face aux Béninois," promet Régis Lemonn qui espère que son message, cette fois-ci, sera bien entendu.

Ces photos ont été prises lors du match Côte d'Ivoire-Bénin comptant pour les qualifications de la CAN-2012. Cette rencontre aurait dû se jouer le 27 mars dernier à Abidjan, mais elle fut finalement délocalisée à Accra au Ghana. Foot'Attitude espère que cette expérience sera renouvellée au match retour le 3 juin prochain à Porto-Novo.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.