Accéder au contenu principal

Messi pris dans les filets d'une pin up argentine

La star du FC Barcelone, Lionel Messi, serait impliquée dans une affaire d’harcèlement sexuel sur Internet. La victime, un mannequin de seconde zone, a filmé une de leurs conversations. Info ou intox, l’histoire fait le buzz sur la Toile.

Publicité

Près d’un an après la révélation de l'affaire Zahia qui impliqua plusieurs joueurs de l’équipe de France, c’est au tour de Lionel Messi de faire les frais d’une midinette en quête de célébrité. Contrairement à la prostituée la plus célèbre de France, Sabrina Ravelli, mannequin de seconde zone, n’a pas eu de relations sexuelles avec le joueur et ne l'a rencontré qu'une seule fois. La jeune femme accuse l’attaquant du Barça de la harceler sur le site de chat MSN. Pour attester de sa bonne foi, Sabrina a filmé une partie de leur conversation.

En fait, mise à part cette vidéo amateur à l’authenticité douteuse et de très mauvaise qualité, Sabrina n’a que sa parole pour plaider sa version des faits. C’est donc avec entrain qu’elle est apparue sur plusieurs plateaux de télévisions argentines où elle a relaté son calvaire virtuelle.

"J'étais en couple avec mon ex, (le footballeur) Neri Cardozo, et ils se connaissaient de la Sélection [argentine, ndlr]. Nous sommes sortis un soir en groupe et tout le monde a échangé son adresse MSN. Quand j'ai rompu avec Neri, (Lionel) Messi continuait de me parler. Il me demandait sans arrêt : Comment va la plus jolie fille?", explique-t-elle dans un entretien au journal Infama.

"Un jour, il m'a dit 'Fais un tour sur toi-même, je m'en vais'. J'ai refusé mais il n'accepte pas les refus. Pour moi, c'était un manque de respect, car je sors actuellement avec un chanteur du groupe La Barra. Il continue quand même de m'envoyer des messages. Cela a créé plusieurs problèmes dans mon couple. Il ne baisse jamais les bras. Mais que ce soit bien clair, je n'ai jamais été avec Lionel", conclut-elle.

À défaut d’avoir convaincu l’opinion publique, la jeune femme a fait un buzz retentissant sur la Toile. Pour l’heure, l’honneur de Messi est sauf même si le doute reste permis.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.