Accéder au contenu principal
Le débat

Syrie : Silence, on tue ! (partie 2)

La répression se poursuit en Syrie. Hier, près de 3 000 soldats, appuyés par des blindés et des chars, sont entrés dans la ville de Deraa pour réprimer la contestation. Depuis le début du mouvement de protestation, il y a 6 semaines, près de 400 personnes auraient été tuées. Bachar al-Assad a fait le choix de la répression. Le président syrien est-il l'otage de son clan ? Le pouvoir peut-il tomber ? Que peut faire la communauté internationale ?

Publicité
  • Amar ALBARADII, Membre fondateur du collectif du 15 mars pour la démocratie en Syrie
  • Wael EL HAFED, Chef du bureau politique pour le mouvement du changement en Syrie
  • Antoine BASBOUS, Directeur de l'Observatoire des Pays Arabes
  • Emmanuel SAINT-MARTIN, Correspondant France 24 à New York

Regardez la première partie.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.