Le débat

Syrie : Silence, on tue ! (partie 2)

La répression se poursuit en Syrie. Hier, près de 3 000 soldats, appuyés par des blindés et des chars, sont entrés dans la ville de Deraa pour réprimer la contestation. Depuis le début du mouvement de protestation, il y a 6 semaines, près de 400 personnes auraient été tuées. Bachar al-Assad a fait le choix de la répression. Le président syrien est-il l'otage de son clan ? Le pouvoir peut-il tomber ? Que peut faire la communauté internationale ?

Publicité
  • Amar ALBARADII, Membre fondateur du collectif du 15 mars pour la démocratie en Syrie
  • Wael EL HAFED, Chef du bureau politique pour le mouvement du changement en Syrie
  • Antoine BASBOUS, Directeur de l'Observatoire des Pays Arabes
  • Emmanuel SAINT-MARTIN, Correspondant France 24 à New York

Regardez la première partie.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine