Accéder au contenu principal

La maison Gaultier pourrait passer sous pavillon espagnol

Hermès aurait décidé de céder 45% de la maison du couturier Jean-Paul Gaultier au groupe espagnol Puig (Paco Rabanne et Nina Ricci) selon le quotidien "Les Echos". Puig récupèrerait, en outre, 10% des parts du couturier.

Publicité

AFP - Le couturier français Jean-Paul Gaultier perdrait le contrôle de sa maison qui passerait sous le pavillon du groupe catalan de prêt-à-porter de luxe et de parfums Puig, rapporte mardi le quotidien Les Echos.

Interrogé par l'AFP, le groupe Puig, no7 mondial de la parfumerie, a refusé de commenter ces informations. Hermès, actionnaire à 45%, n'a pas fait de commentaire alors que la maison Gaultier n'était pas joignable.

La maison Hermès céderait les 45% de participation dans Gaultier qu'elle voulait vendre alors que le couturier-fondateur de la griffe ferait tomber sa participation de 55% à 45% en faveur de Puig, qui contrôle les marques Nina Ricci et Paco Rabanne.

"Hermès va vendre l'intégralité de sa participation, tandis que le couturier, actuellement actionnaire majoritaire, va alléger sa participation d'environ 10 (points) pour descendre à 45%", écrit le journal citant des "sources concordantes".

Puig détiendrait donc la majorité du groupe et serait prêt à accompagner le groupe pour une éventuelle augmentation de capital, ajoutent Les Echos.

La maison du 24 Faubourg Saint-Honoré à Paris devrait récupérer dans l'affaire quelques dizaines de millions d'euros.

L'opération, qui a été présentée vendredi au comité d'entreprise de Jean Paul Gaultier et y a reçu un avis favorable à l'unanimité, devrait être signée dans les prochains jours, précisent Les Echos.

Jean-Paul Gaultier, qui privilégiait la solution d'un repreneur capable de l'accompagner dans son développement à l'international, souhaite conserver la direction artistique de la maison. Il avait fondé sa marque il y a 29 ans.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.