Accéder au contenu principal

Schalke 04 rêve d’un scénario miracle face à Manchester United

Après avoir sombré à l’aller (0-2), Schalke 04 veut croire à l’exploit face à Manchester United, en demi-finale retour de la Ligue des Champions. Les Allemands devront inscrire au moins deux buts à Old Trafford pour espérer une qualification.

Publicité

Une semaine après avoir perdu pied face à Manchester United (0-2), Schalke 04 sait qu’une qualification en finale de la Ligue des Champions passe par un miracle, alors que le club se rend à Old Trafford pour sa demi-finale retour face aux Red Devils. Mais pour le club de Gelsenkirchen, il faudra réaliser le match parfait - c'est-à-dire marquer au moins deux buts de plus que son adversaire du soir.

Un défi qui semble presque insurmontable, d’autant que la rencontre se tient dans une antre où Manchester demeure intraitable cette saison (23 victoires, 3 nuls, 56 buts pour, 14 contre). La semaine dernière, Schalke 04 a évité la "correction" grâce à la forme olympique de son gardien Manuel Neuer, auteur de sept parades décisives au cours du match.

Pis, jamais les Allemands n’ont semblé en mesure de mettre l’organisation défensive des Red Devils en difficulté.

Manchester en roue libre

Mais les hommes de Ralf Rangnick savent néanmoins qu’à Old Trafford le contexte pourrait leur être favorable. Manchester United, défait le week-end dernier par Arsenal en championnat (1-0), aura certainement l’esprit tourné vers la rencontre décisive qui l’attend face à Chelsea, dimanche.

Afin de stopper la formidable remontée du club londonien, désormais 2e à trois points de MU, Alex Ferguson a d’ores et déjà annoncé qu’il ferait tourner mercredi. Sur le terrain, il devrait conserver sa défense habituelle, emmenée par la doublette Ferdinand-Vidic, mais pourrait faire débuter Scholes, Berbatov et Owen devant.

Un choix qui permettrait à Giggs, ‘Chicharito’, Rooney et Valencia de prendre un peu de repos avant le choc couperet de dimanche.

Schalke 04, la tête ailleurs ?

L’entraîneur écossais de MU sait que, même en alignant un onze remanié, il est peu probable que son équipe laisse échapper son billet pour la finale - le 28 mai prochain à Wembley face au FC Barcelone. Jamais, dans l’histoire de la Ligue des Champions, un club n’est parvenu à arracher la qualification après avoir concédé une défaite 2-0 chez lui  à l’aller.

Le club de Gelsenkirchen, balayé en Bundesliga ce week-end, sait que son devenir sur la scène continentale passe par un exploit. Après la défaite de ce week-end face au Bayern Munich (4-1), champion d’Allemagne en titre, les coéquipiers pointent à une peu reluisante 10e place et n’ont plus rien à espérer en championnat.

Si l’espoir demeure quant à un exploit sur la pelouse de Manchester, les Allemands auront peut-être à l'esprit la dernière échéance de la saison - la finale de la Coupe d’Allemagne, qu’ils devront impérativement remporter contre le MSV Duisbourg, le 21 mai prochain.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.