Accéder au contenu principal
Dans la presse

"L'Otan laisse mourir de faim et de soif 61 réfugiés" (The Guardian)

Presse internationale, Lundi 9 mai. A voir dans The Guardian ce matin, ces révélations sur la mort de dizaines de réfugiés africains en Méditerranée, après que l’Otan et d’autres unités militaires ont ignoré leurs appels à l’aide. Et également : la répression à son paroxysme en Syrie, et la succession d’Oussama Ben Laden.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale avec The Guardian, qui livre ce matin cette information exclusive : l’Otan aurait laissé se noyer 61 réfugiés venus d’Afrique en Méditerranée.
 
Des dizaines d’Africains auraient péri en mer après que l’Otan, mais aussi d’autres unités militaires européennes ont ignoré leur appel à l’aide.
Un bateau transportant 72 passagers, dont plusieurs femmes, des enfants, et des réfugiés politiques se serait retrouvé en détresse, à la fin du mois de mars, après avoir quitté Tripoli en direction de Lampedusa.
Malgré les appels de garde-côte italiens écrit The Guardian, et les tentatives de ce bateau pour entrer en contact avec un hélicoptère militaire et un navire de l’Otan- et en l’occurrence écrit, The Guardian, selon les conclusions de son enquête, il se pourrait qu’il s’agisse du porte-avion français Charles de Gaulle.
Malgré ces appels, aucun effort n’aurait  été fait pour venir en aide à ses passagers.
Ils sont morts de soif et de faim après avoir dérivé pendant 16 jours.
9 personnes ont survécu, elles racontent : "Tous les matins, nous nous réveillions et trouvions de nouveaux morts, que nous devions jeter par-dessus bord".
 
L’arrivée de ces réfugiés qui continue depuis le début des révolutions arabes, au point que l’Europe envisage désormais de renforcer le contrôle à ses frontières.
C’est à voir dans The Guardian, toujours : "la commission européenne répond aux exigences française et italienne en matière d’immigration en renforçant la «forteresse Europe" "; le renforcement des frontières au sein de l’espace Schengen qui doit être étudié cette semaine à Bruxelles.
 
Et puis une semaine après la mort d’Oussama Ben Laden, la presse internationale s’interroge sur la succession d’Al Qaïda, qui pourrait peut-être émerger en Afrique.
C’est le pronostic que fait en tout cas slate afrique.
 
A voir aussi ce matin, à la Une de la presse internationale, la répression, à son paroxysme en Syrie.
Je vous propose de voir ça avec l’Orient le Jour, qui titre sur cette "machine répressive qui ne chôme pas en Syrie".
"Qui aurait imaginé, il y a quelques mois encore, que la Syrie des Assad plongerait aussi vite dans l'instabilité, qu'un climat chaotique envelopperait ses grandes villes, que les instances sécuritaires manifesteraient un tel désarroi criminel face à la contestation populaire" ?
 
"La Syrie élargit la répression sanglante des manifestants" nous dit aussi le New York Times, qui nous parle également des difficultés pour joindre pour recueillir les témoignages à Homs et Banyias, du fait du black out complet imposé à ces villes par le régime.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.