Accéder au contenu principal

Comment les banques ont nourri la crise économique

Les conclusions de rapports sur les dérives du secteur bancaire lancés après le début de la crise économique de 2008 se succèdent depuis des mois. Il en ressort que de grandes banques se sont adonnées à des pratiques à la limite de la légalité.

PUBLICITÉ

Les banques ne sont certes pas les seules responsables de la crise économique qui, lentement, se termine. Mais, de par leurs pratiques dans les années 2000, elles y ont contribué.

Dans un rapport rendu public le 27 janvier, la Commission parlementaire américaine chargée d’en identifier les causes évoquait déjà, à plusieurs reprises, le comportement "irresponsable" des établissements bancaires.

Reste qu’il aura fallu du temps pour mesurer l’ampleur des dérives d’avant la crise économique de 2008. Les enquêtes et les rapports qui se sont multipliés depuis la mi-2010 démontrent que les banques se sont non seulement prises au jeu des produits financiers "toxiques" (comme les fameuses "subprimes"), mais qu’elles se sont également adonnées, dans un certain nombre de cas, à des pratiques illégales - ou du moins moralement condamnables. FRANCE 24 a établi une liste d’exemples particulièrement marquants de pratiques bancaires qui ont contribué à la débâcle économique de 2008.

 

 

Crédit photo : Luckyfotostream/Flickr

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.