Accéder au contenu principal

Les Guerriers de Braga à l’assaut des Dragons de Porto pour une finale 100 % lusitanienne

C'est une finale historique de la Ligue Europa qui se jouera mercredi soir à Dublin (Irlande). Pour la première fois dans la jeune histoire de la compétition, deux clubs portugais se disputeront le titre : le Sporting Club Braga et le FC Porto.

Publicité

À quelques heures du plus important match de son histoire, le Sporting Club de Braga veut prolonger l’exploit. Mercredi soir, face au FC Porto, en finale de la Ligue Europa, les Guerriers de Minho auront à cœur de rééditer les performances de haut rang qui les ont vu sortir le Celtic, Seville, Liverpool et Benfica.

Pour Braga, ce duel fratricide est un rendez-vous à ne pas manquer. Jamais en 90 ans d’existence le club du Nord portugais n’a eu l’occasion de décrocher un titre continental. Et la Coupe du Portugal glanée en 1966 constitue, pour l’heure, le seul trophée qu’est parvenu à décrocher le club.

Seul trois de ses hommes ont déjà connu les affres d’une finale européenne : Hugo Viana, Custodio et Miguel Garcia. En 2005, sous le maillot du Sporting Portugal, ils avaient sombré face au CSKA Moscou, devant leur public (1-3).

Cette fois, les hommes de Domingos Paciência ne veulent pas passer à côté de l’événement. "Miguel, Custodio et moi-même allons tout faire pour que le scénario de 2005 ne se reproduise pas. Aujourd’hui, nous sommes à Braga. Nous avons aidé le club à atteindre les cimes du football européen. Quand vous regardez notre parcours, les équipes que nous avons éliminées, il n’y a aucune raison de ne pas y croire. Nous devons continuer d’écrire l’Histoire, pour ce club et pour ces supporters", confie Hugo Viana.

Un Dragon tout feu tout flamme

Face aux Guerriers de Minho se dresse un gigantesque obstacle : le FC Porto. Cette saison, les Dragons sont tout simplement irrésistibles. En Superliga, ils ont survolé les débats en remportant 27 de leurs 30 rencontres et n’ont concédé que trois nuls.

En Ligue Europa, le FC Porto a également étalé son talent : 13 victoires en 16 matchs et 43 buts marqués, dont 16 par l’intenable Falcao. Le Colombien, qui survole le classement des buteurs de la compétition, sera épaulé en attaque par le Brésilien Hulk, auteur de 23 réalisations en championnat cette saison.

Sur le plan historique, la balance penche également en faveur de Porto. Les Dragons comptent déjà trois titres européens : une coupe de l’UEFA (2003) et surtout deux Ligues des champions (1987, 2004).

Sur le papier, le derby - Porto et Braga sont éloignés d’à peine 50 kilomètres - semble déjà presque promis au FC Porto. D’autant que les hommes d’André Villas-Boas ont déjà battu leurs voisins à deux reprises cette saison.

Les Guerriers de Minho savent que pour franchir l’obstacle, il leur faudra être au sommet de leur art. Car, cette saison, le Dragon a vraiment la tête dans les nuages.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.