Accéder au contenu principal

Quatre ex-responsables militaires déclarés coupables de génocide

Le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a notamment jugé les ex-chefs d'état-major de l'armée (photo) et de la gendarmerie rwandaises coupables de génocide pour des faits commis en 1994, lors de la guerre civile.

Publicité

AFP - L'ex-chef d'état-major de l'armée rwandaise Augustin Bizimungu a été condamné mardi à 30 ans de prison pour "crime de génocide" notamment par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), basé à Arusha, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le général Bizimungu avait été nommé à la tête de l'armée le 16 avril 1994, en plein génocide.

L'ancien chef d'état-major de la gendarmerie, le général Augustin Ndindiliyimana a pour sa part été condamné "à une peine équivalent au temps passé en détention depuis son arrestation".

Les deux autres hauts responsables de l'armée accusés dans cette affaire dite "Militaire II" ont été condamnés à 20 ans de prison: il s'agit de l'ancien commandant du bataillon de reconnaissance, le major François-Xavier Nzuwonemeye, et du capitaine Innocent Sagahutu qui commandait un escadron de cette unité d'élite.

Le génocide au Rwanda a fait, selon l'ONU, environ 800.000 morts, essentiellement parmi la minorité tutsi.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.