Accéder au contenu principal
PRÉSIDENTIELLE PÉRUVIENNE

Le candidat de gauche Ollanta Humala se proclame vainqueur du scrutin

Texte par : Dépêche
2 min

Ollanta Humala, le candidat de la gauche radicale, a proclamé sa victoire à l'élection présidentielle péruvienne après la publication de résultats partiels extrêmement serrés qui le donnent en tête face à sa rivale de droite, Keiko Fujimori.

Publicité

AFP - Le candidat de gauche Ollanta Humala a affirmé dimanche soir avoir "remporté l'élection présidentielle" au Pérou, sur la base des premiers résultats partiels et des projections, et s'apprêtait à "célébrer la victoire" avec ses partisans sur une place du centre de Lima.

"Nous allons continuer à suivre les informations jusqu'à confirmation officielles des résultats, mais je vais aller partager avec le peuple (...) la joie de notre victoire", a déclaré Humala a son QG du second tour, dans une brève déclaration.

"La campagne électorale est finie, et ce président sera celui de tous les Péruviens à partir du 28 juillet", a déclaré Humala, réitérant son intention de former un "gouvernement de concertation nationale" pour réaliser son mandat d'une plus grande intégration sociale, un "Pérou pour tous".

Selon des résultats officiels partiels portant sur 78% des bulletins décomptés, Humala, candidat malheureux il y a cinq ans, a remporté la présidentielle avec 50,5% des voix contre 49,5% à sa rivale de droite Keiko Fujimori.

Manquaient encore au décompte, plus de sept heures après la clôture du scrutin, des zones rurales favorables à Humala.

Peu auparavant, les projections de trois instituts de sondage, sur la base du dépouillement, ont tous indiqué une victoire d'Ollanta Humala avec un écart d'entre 2 et 4,4 points sur Fujimori.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.