YÉMEN

Les blessures du président Ali Abdallah Saleh seraient bien plus graves qu'annoncé

Selon un responsable américain, les autorités yéménites ont minimisé les blessures du président Saleh dont le palais a été bombardé vendredi dernier. Son corps serait brûlé à 40 %.

Publicité

REUTERS - Le président Ali Abdallah Saleh a été blessé bien plus sérieusement que ce que les autorités yéménites ont annoncé après l'attaque à la roquette contre son palais le week-end dernier, a déclaré mardi un responsable américain.

Saleh, qui a été transféré en Arabie saoudite pour recevoir des soins médicaux, devrait rentrer au pays dans les jours à venir, a déclaré lundi le vice-président yéménite.

Mais le responsable américain, qui s'est exprimé sous le couvert de l'anonymat, a indiqué que les blessures du président étaient nettement plus graves et qu'il a des brûlures sur 40% du corps.

it
Trève fragile à Sanaa

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine