Accéder au contenu principal
YÉMEN

Les blessures du président Ali Abdallah Saleh seraient bien plus graves qu'annoncé

Texte par : Dépêche
1 min

Selon un responsable américain, les autorités yéménites ont minimisé les blessures du président Saleh dont le palais a été bombardé vendredi dernier. Son corps serait brûlé à 40 %.

Publicité

REUTERS - Le président Ali Abdallah Saleh a été blessé bien plus sérieusement que ce que les autorités yéménites ont annoncé après l'attaque à la roquette contre son palais le week-end dernier, a déclaré mardi un responsable américain.

Saleh, qui a été transféré en Arabie saoudite pour recevoir des soins médicaux, devrait rentrer au pays dans les jours à venir, a déclaré lundi le vice-président yéménite.

Mais le responsable américain, qui s'est exprimé sous le couvert de l'anonymat, a indiqué que les blessures du président étaient nettement plus graves et qu'il a des brûlures sur 40% du corps.

it
2011/06/WB_FR_NW_GRAB_YEMEN_13H__NW352247-A-01-20110607.flv

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.