Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Affaire Bettencourt, le retour"

Presse française, Mercredi 8 juin. Au menu de la presse française ce matin, la répression qui n’épargne plus rien ni personne en Syrie ; mais aussi : les modifications annoncées du RSA, qui suscitent les critiques, à droite comme à gauche, et des histoires de doigts.

PUBLICITÉ

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de la presse française avec le quotidien Libération, qui revient sur la répression en Syrie ; sans équivoque, sans détour, le journal titre : «Assad l’assassin» : le président syrien est accusé de se livrer à une répression de plus en plus féroce, qui n’épargne même pas les enfants syriens.
 
La Syrie, toujours, est à la Une du Figaro, qui revient de son côté sur la proposition française de faire adopter une résolution de l’ONU pour condamner cette répression et publie cet appel : «En finir avec la barbarie ».
C’est une tribune que signe l’historien du monde arabe Pierre Vermeren, qui rend hommage ce matin au « courage héroïque » du peuple syrien et critique, au passage «l’attitude d’Israël, tétanisé depuis trois mois». Une attitude «qui démontre que la Syrie est devenue pour l’Etat hébreu un ennemi digne de confiance, prévisible, et soucieux d’éviter un affrontement direct, depuis...1967».
 
On reste dans le Figaro, qui évoque aussi ce matin les modifications que souhaite apporter l’UMP au dispositif du RSA, le revenu de solidarité active.
Le parti présidentiel qui propose une disposition qui va permettre «à ceux  dont la santé le permet» de travailler 5 à 10 heures par semaine, en échange d’une centaine d’euros mensuels ; cette mesure est loin de faire l’unanimité au sein même de l’UMP, pour ne pas dire de la droite.
 
Et c’est sans parler de la gauche, et de la gauche de la gauche ; à voir pour cette critique, l’Humanité, qui titre : «L’UMP fait la chasse aux pauvres».
 
A voir aussi, dans le journal le Monde, la bataille des victimes du Médiator des laboratoires Servier, ce médicament accusé d’avoir causé la mort de centaines de personnes en France.
Une « indemnisation-marathon » dont on voit le Monde livre le mode d’emploi.
 
Et puis on parle aussi ce matin de la sortie du deuxième tome des Mémoires de Jacques Chirac ; l’ancien président français qui se montre dans cet ouvrage assez critique vis-à-vis de son successeur selon le Nouvel Observateur qui paraît cette semaine : «Chirac juge Sarkozy».
Le Parisien pour sa part ne voit rien de polémique dans l’ouvrage de l’ancien président.
 
Pour finir, je vous propose deux petits articles ; dans le Parisien toujours, ce doigt d’honneur qu’Henri Emmanuelli a brandi à l’assemblée à François Fillon. Ca fait beaucoup parler depuis hier, mais le député socialiste se défend de toute mauvaise intention.
 
Le doigt de la main, et puis les doigts de pied, ou plus exactement la réflexologie plantaire. Après l’affaire Georges Tron, une réflexologue est venue défendre dans Libération le sérieux de cette médecine douce, ça s’appelle «parle à mon pied».
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.