Accéder au contenu principal

Jo-Wilfried Tsonga crée la sensation à Londres en sortant Rafael Nadal

Le Français Jo-Wilfried Tsonga s'est qualifié pour les demi-finales du tournoi sur gazon du Queen's en s'offrant le scalp du numéro un mondial, l'Espagnol Rafael Nadal, tout juste sacré pour la 6e fois à Roland-Garros.

Publicité

AFP - Au bout du rouleau, Rafael Nadal a été battu en quarts de finale du tournoi sur gazon du Queen's face au Français Jo-Wilfried Tsonga en trois sets 6-7 (3/7), 6-4, 6-1, soit au même stade que l'an passé, vendredi à Londres.

L'Espagnol a d'abord dominé du fond du court, mais a fini par céder sous une pluie d'aces (25 aces) et n'a pas trouvé les ressources pour réagir.

"Je n'ai pas trop mal joué au début et j'ai eu mes chances au deuxième set. Mais après l'avoir perdu, je me suis senti un peu fatigué mentalement", a reconnu le N.1 mondial, pas inquiet outre mesure.

L'année dernière, il avait été battu en quart de finale par son compatriote Feliciano Lopez, ce qui ne l'avait pas empêché de remporter son deuxième Wimbledon dans la foulée.

"J'ai eu un Roland-Garros très dur et une saison de terre battue difficile en général. Lors de la tournée américaine aussi j'ai joué deux finales, donc j'ai joué tous les matchs possibles depuis quatre ou cinq mois", a rappelé Nadal, qui va s'accorder quelques jours de détente à Majorque avant de se préparer pour Wimbledon.

Jo-Wilfried Tsonga, 19e mondial, qui reprend des couleurs après un début de saison un peu terne et une année 2010 gâchée par les blessures, affrontera en demi-finale l'étonnant Anglais James Ward.  

Le 216e mondial, déjà vainqueur du Suisse Stanislas Wawrinka et du tenant du titre, l'Américain Sam Querrey, a sorti le Français Adrian Mannarino en trois sets 6-2, 6-7 (14/16), 6-4, après avoir manqué six balles de matches dans le tie-break de la deuxième manche.

L'autre demi-finale opposera Andy Murray à Andy Roddick, deux hommes qui cumulent cinq victoires au Queen's, une pour l'Ecossais et quatre pour l'Américain.

Roddick a balayé l'Espagnol Fernando Verdasco 6-2, 6-2. Murray n'a même pas eu à entrer sur le court en raison du forfait du Croate Marin Cilic, blessé à une cheville.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.