Accéder au contenu principal

Le chef de l'un des plus puissants cartels de drogue du pays a été arrêté

Les autorités mexicaines ont arrêté José de Jésus Mendez, dit "El Chango", le chef de l'un des sept plus grands cartels du pays. La guerre pour le contrôle des routes de la drogue a fait plus de 37 000 morts depuis la fin de 2006 au Mexique.

Publicité

AFP - La police mexicaine a arrêté le numéro un du cartel de la drogue "La Familia", José de Jésus "El Chango" Mendez, à Aguascalientes dans le centre du pays, a indiqué mardi le porte-parole du gouvernement pour les affaires de Sécurité, Alejandro Poiré.

"Le gouvernement fédéral a arrêté le plus haut dirigeant (de "La Familia"), José Jésus Mendez", a lu Poiré devant la presse, dans la résidence présidentielle de Los Pinos.

"Avec cette arrestation, tout ce qui restait de la structure du commandement (du cartel) a été détruit", a-t-il ajouté.

La police mexicaine avait porté un coup sérieux à "La Familia" en décembre en tuant un de ses deux chefs dans des fusillades dans l'ouest du pays, Nazario Moreno, mais avait perdu cinq hommes dans la bataille.

Le président mexicain Felipe Calderon avait salué sur son compte Twitter, avant l'intervention de Poiré, "un grand coup" porté par les autorités au crime organisé. "Grand coup de la police fédérale contre le crime organisé. L'un des criminels les plus recherchés arrêté. Félicitations", avait-il dit.

"La Familia" (La Famille) est l'un des sept plus grands cartels mexicains.

Son fief est l'Etat de Michoacan (centre) sur la façade Pacifique, où il livre une guerre au cartel des Zetas.

Le littoral mexicain du Pacifique est une voie de passage de drogue, notamment vers les Etats-Unis.

La guerre des cartels pour le contrôle des routes de la drogue a fait plus de 37.000 morts depuis fin 2006 au Mexique malgré le déploiement de 50.000 militaires sur le territoire.

"La Familia", considérée comme le premier producteur mexicain de drogues synthétiques, est un groupe "d'un niveau incroyable de sophistication et de brutalité", selon le FBI qui a arrêté plus de 300 de ses membres aux Etats-Unis.

L'organisation avait fait son apparition d'une manière spectaculaire en octobre 2006. Des inconnus étaient entrés dans un bar et avaient lancé cinq têtes humaines accompagnées d'un message sur une piste de danse.

"La Familia" a lancé ensuite des défis au pouvoir fédéral.

D'abord le 15 septembre 2008, dans le premier attentat public de la part d'un cartel: deux grenades lancées dans la foule rassemblée pour la fête nationale à Morelia avaient fait huit morts.

Et fin juillet 2009, elle avait signé l'assassinat de 16 policiers, dont 12 avaient été retrouvés entassés au bord d'une route. Une attaque sans précédent contre la police fédérale.
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.