Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Paula la Poulpe est nulle"

Presse internationale, Lundi 27 juin. A voir dans la presse internationale ce matin, le plan d’aide français pour la Grèce, la réunion inédite, en plein jour, d’opposants en Syrie, la comparution de dignitaires du régime khmer devant la justice…et Paula la Poulpe.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale avec The Wall Street Journal, qui revient ce matin sur le plan d’aide proposé par la France pour aider la Grèce.
Un plan qui tient d’autant plus au cœur des Français nous explique le journal, que les banques françaises sont les plus exposées en Europe au risque de défaut sur les obligations d’Etat grecques.
Et je vous propose de voir les enseignements qu’il tire de tout cela: ça s’appelle «ce que les Grecs nous enseignent », et c’est une fois de plus sans concession, sans appel. Les Grecs n’échapperont pas à une réforme structurelle, en profondeur de leur économie, «l’une des plus corrompues, les plus établies sur le copinage, le népotisme, l’inefficacité, la débilité même, de toute la chrétienté», selon the WSJ.
Et puis on passe en Syrie, où doit avoir lieu une réunion des opposants au régime de Bachar el-Assad; un sujet evoqué à la Une de l’Orient le Jour ce matin. Le quotidien qui parle d’une «réunion inédite».
Toujours sur ce sujet, je vous signale tout d’abord la lettre adressée par plusieurs intellectuels, parmi lesquels, Umberto Eco, Salman Rushdie ou encore Orhan Pamuk: c’est une lettre écrite au Conseil de sécurité de l’Onu, publiée dans Libération, et qui demande l’adoption d’une résolution à propos de «la situation dramatique dans le pays».
Et puis cette tribune, signée par Mohammad Ai Atassi dans The International Herald Tribune. Ce journaliste est le fils de Noureddin Al Atassi, l’ancien président syrien renversé par Hafez El Assad en 1970, et qui a passé ensuite la quasi-totalité du reste de sa vie en prison. Mohamed Al- Atassi signe un très bel article où il parle d’un flacon de parfum, ce flacon de parfum que Bachar El Assad a découvert sur le bureau de son père quand il lui a succédé; un flacon inentamé, jamais ouvert, et qui représente, aux yeux du journaliste, ce parfum de la liberté dont a été privée la Syrie pendant tant d’années.
Aujourd’hui écrit-il, ce parfum de la liberté a été enfin dispersé sur la Syrie, et il ne saurait être noyé par l’odeur du sang.
Et on parle aussi ce matin du Cambodge, avec l’ouverture aujourd’hui du procès de 4 dirigeants Khmer rouges devant le Tribunal international de Phnom Penh.
C’est à voir avec le Bangkok Post : avec ce procès, «le Cambodge va-t-il enfin trouver la justice»?
Ce procès va-t-il vraiment permettre à la justice de passer au Cambodge? On en doute, en lisant dans The Phnom Penh Post, cette fois, que les familles des dirigeants qui comparaissent aujourd’hui n’ont pas l’intention d’assister au procès: elles n’en voient pas l’utilité.
Pour terminer sur une note un peu plus réjouissante, je vous propose de jeter un œil au Calgary Herald, qui nous apprend que Paula la Poulpe, qui avait prédit la victoire des Canadiennes face aux Allemandes pour leur premier match de coupe du monde de football, s’est trompée sur toute la ligne.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.