Accéder au contenu principal

Les mouvements de désobéissance civile prennent de l'ampleur

Enfreindre la loi plutôt que de manifester. Certains citoyens grecs protestent contre les hausses des tarifs et des taxes en encourageant notamment les consommateurs à ne plus payer les péages d'autoroutes. Reportage.

Publicité

Depuis que le gouvernement grec a demandé à ses citoyens de se serrer la ceinture, nombre d'entre eux refusent de payer plus. Des mouvements, à l'image du "Collectif je ne paie pas" voient le jour dans tout le pays, montent des opérations coup de poing pour rendre certains services gratuits.

Un comportement justifié aux yeux de certains Grecs, mais qui présente tout de même un paradoxe puisqu'il prive l'État d'une partie de ses recettes alors que le pays en a grandement besoin.

Reportage de nos envoyés spéciaux en Grèce Willy Bracciano et Catherine Norris Trent.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.