Accéder au contenu principal
Focus

L'armée sous les feux de la critique

La mort de Ben Laden a été vécue comme une humiliation par le Pakistan. Les États-Unis ont lancé l'assaut sans prévenir les autorités pakistanaises craignant des fuites et, donc, l'échec de l'opération. L'armée pakistanaise serait infiltrée par des islamistes et le gouvernement serait plus ou moins au courant... Désormais, les Pakistanais ne savent plus à qui se fier.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.