Accéder au contenu principal

Après l'Afghanistan, le nouveau chef du Pentagone Leon Panetta se rend en Irak

Au lendemain de son entretien avec le président afghan Hamid Karzaï, le nouveau secrétaire à la Défense, Leon Panetta, doit rencontrer différents responsables irakiens à Bagdad pour évoquer le maintien d'un contingent américain en Irak après 2011.

PUBLICITÉ

AFP - Le nouveau secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, a entamé dimanche une visite surprise en Irak au cours de laquelle il doit s'entretenir avec les dirigeants irakiens sur un éventuel maintien d'un contingent américain dans le pays après 2011.

Arrivé en fin d'après-midi à Bagdad, selon un journaliste de l'AFP, M. Panetta va tenter de convaincre ses interlocuteurs de l'"urgence" pour le gouvernement irakien de demander le maintien de la présence américaine s'il le souhaite, alors que les derniers 46.000 soldats américains doivent avoir quitté le pays à la fin de l'année, a-t-on indiqué dans son entourage.

Le président irakien Jalal Talabani a affirmé samedi que les partis politiques donneraient leur réponse sur un éventuel maintien "dans deux semaines".

Au cours de sa visite, le secrétaire à la Défense, qui a pris ses fonctions il y a dix jours en remplacement de Robert Gates, doit rencontrer M. Talabani, le Premier ministre Nouri al-Maliki et le président du Kurdistan irakien, Massoud Barzani.

Les responsables américains multiplient depuis plusieurs mois les démarches auprès de Bagdad pour maintenir un contingent, en dépit de l'accord signé en novembre 2008 entre Washington et Bagdad pour le retrait des derniers soldats américains fin 2011, mais une éventuelle prolongation de leur présence est largement impopulaire en Irak.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.