Accéder au contenu principal

Incidents meurtriers dans un poste de police du Xinjiang

Un policier, un agent de sécurité et deux autres personnes ont été tués dans l'attaque d'un poste de police à Hotan, une ville de la région du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, qui est régulièrement secouée par des violences interethniques.

Publicité

AFP - Au moins quatre personnes, dont un policier, ont été tuées lundi dans l'attaque d'un poste de police dans le Xinjiang, région du nord-ouest de la Chine, ont rapporté les médias officiels.

Parmi les quatre morts figurent un policier et un agent de sécurité ainsi que deux personnes prises en otage durant l'incident qui s'est produit dans la ville de Hotan, selon l'agence Chine Nouvelle.

Chine Nouvelle a également indiqué qu'un nombre indéterminé d'assaillants avaient été tués, sans donner de précisions.

Les incidents se sont produits quand une foule a attaqué un poste de police, pris des otages et incendié le bâtiment, a ajouté l'agence précisant que la situation était désormais sous contrôle.

La capitale du Xinjiang, Urumqi, avait été secouée en juillet 2009 par des émeutes entre Ouïghours et Hans -- l'ethnie majoritaire en Chine -- qui avaient fait au moins 200 morts et quelque 1.700 blessés, selon des sources officielles.

Selon Amnesty International, deux ans après les émeutes interethniques, les Ouïghours sont toujours victimes de la répression des autorités chinoises et des centaines de personnes ont été détenues et jugées depuis les émeutes.

Plus de 25 personnes ont été exécutées ou condamnées à mort depuis ces troubles, selon les médias officiels.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.