Accéder au contenu principal
DIPLOMATIE

Le chef de la diplomatie chinoise à Khartoum pour ménager les autorités soudanaises

Texte par : Dépêche
2 min

Yiang Jiechi, le ministre chinois des Affaires étrangères, est actuellement en visite au Soudan pour réaffirmer le soutien de Pékin à Khartoum. Il doit ensuite se rendre à Juba, capitale du Soudan du Sud, qui vient de voir le jour.

Publicité

AFP - Le ministre chinois des Affaires étrangères Yiang Jiechi a promis que son pays continuerait de soutenir le Soudan "quels que soient les changements intérieurs et extérieurs", au début d'une visite de deux jours dans ce pays, ont rapporté les médias soudanais.

"La politique chinoise vis-à-vis du Soudan ne changera pas, quels que soient la pression et les changements intérieurs et extérieurs", a-t-il dit, cité dimanche soir par le Sudan Media Centre (semi-officiel), peu après son arrivée à Khartoum.

"La Chine continuera de soutenir les projets liés aux infrastructures dans les domaines de l'économie et du développement", a-t-il ajouté.

La Chine entretient des relations privilégiées avec le Soudan, sous le coup de sanctions économiques américaines depuis 1997. Pékin est un important fournisseur de matériel militaire du régime de Khartoum et le premier acheteur de pétrole du Soudan.

Le président soudanais Omar el-Béchir, sous le coup de deux mandats d'arrêt de la CPI pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide au Darfour, s'est rendu en Chine juste avant la sécession du sud du pays, où se trouve la majeure partie du pétrole soudanais, devenu le 9 juillet le Soudan du Sud.

M. Jiechi a appelé le Soudan et le Soudan du Sud à trouver "des solutions d'urgence" à leurs différends, deux jours après qu'un conflit sur des taxes douanières a bloqué un chargement de 600.000 barils de pétrole provenant du Soudan du Sud à Port Soudan.

"Le Soudan et le Sud vont perdre l'équation de la paix s'ils ne coopèrent pas sur les questions communes et disputées", a-t-il ajouté.

Le ministre doit rencontrer son homologue soudanais Ali Karti lundi matin, puis M. Béchir à son retour du Tchad, avant de se rendre mardi à Juba, la capitale du nouvel Etat sud-soudanais.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.