Focus

Le logement, catalyseur de la grogne sociale

Les Israéliens sont à nouveau dans la rue. Plusieurs dizaines de milliers d'entre eux ont manifesté contre la vie chère et la hausse des prix de l'immobilier. Économiquement, tout va bien : le taux de croissance est de 4,5% et le chômage touche 6% de la population. Pourtant, le salaire moyen est faible et un Israélien sur cinq vit sous le seuil de pauvreté.