Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Les tergiversations européennes amplifient la crise"

Presse française, Mardi 16 août. Au menu de la presse française ce matin, la rencontre aujourd’hui à Paris entre Nicolas Sarkozy et Angela Merkel. La question d’une gouvernance économique européenne ou l’émission d’eurobonds ne sont pas à l’ordre du jour: beaucoup de bruit pour rien ?

PUBLICITÉ

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse française avec le Figaro, qui revient sur la rencontre entre Angela Merkel et Nicolas Sarkozy aujourd’hui à Paris.
 
Une rencontre au cours de laquelle le président français et la chancelière allemande vont parler de la crise financière en Europe et chercher, selon le journal, «des solutions».
Le Figaro qui nous apprend que juste avant ce rendez-vous, Nicolas Sarkozy doit déjeuner avec François Fillon pour plancher sur de nouvelles mesures d’économie pour réduire le déficit français.
 
La rencontre Nicolas Sarkozy-Angela Merkel, est aussi au menu ce matin du Parisien. Le sommet prévu aujourd’hui a avant tout pour objectif de rassurer les marchés sur la cohésion du couple franco-allemand, puisque l’instauration d’un gouvernement économique européen reste pour le moment un sujet tabou.
A en croire un expert interviewé par le Parisien, ça ne se fera pas demain: faire coexister des économies aussi différentes que celles de l’Allemagne et de la Grèce au sein de la zone euro est déjà une tâche très difficile, explique-t-il. Plus de coordination serait nécessaire, mais voilà: les Etats tergiversent et ça selon lui ça vient encore amplifier la crise.
 
Sujet tabou également, du moins pour le moment: la création d’obligations européennes pour mutualiser les risques.
C’est une question sur laquelle revient le Monde: «Paris et Berlin ne sont pas encore prêts à mutualiser la dette européenne», mais, selon le journal, l’idée serait entrain de faire son chemin outre-Rhin. A Berlin, «le tabou se lève peu à peu».
 
La crise, ses répercussions en France et pour Nicolas Sarkozy, c’est à voir aussi pour terminer à la Une de la Tribune, qui nous offre ce dessin d’un rubik’s cube:  avec l’annonce d’une croissance zéro pour le deuxième trimestre, les plans de réduction des déficits s’annoncent difficiles à mettre en oeuvre - impossibles en tout cas sans hausse d’impôts -, et ça ça ne tombe pas bien du tout pour Nicolas Sarkozy, puisqu’on entre en année électorale.
 
Et puis on a aussi ce matin la 26ème édition des JMJ, 450 000 pèlerins venus du monde entier sont attendus aujourd’hui à Madrid; l’arrivée de Benoît XVI est prévue pour demain….
Le sujet est à la Une du quotidien catholique la Croix, qui consacre trois pages à ce « coup de jeune» attendu sur Madrid, où cependant tout le monde ne voit pas d’un très bon œil ce rendez-vous: ça coûte cher et ça ne passe pas très bien en ces temps de crise.
«Le coût du rassemblement catholique suscite la polémique en Espagne», c’est à lire du côté du Figaro, qui reconnaît que les autorités locales ont braqué une partie de l’opinion par plusieurs maladresses, notamment en accordant une réduction de 80 % dans les transports pour les pèlerins, ce qui a été très mal perçu puisque le prix du ticket de métro vient d’augmenter de 50 %.
 
Et on termine avec des vacanciers qui, eux, ne connaissent pas la crise, c’est à lire dans le Monde: à quoi ressemblent des vacances de milliardaires.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.