Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Héros de la place Tahrir"

Presse française, Mercredi 17 août. Au menu de la presse française ce matin, la rencontre qui a eu lieu entre Nicolas Sarkozy et Angela Merkel. Avis partagés sur la pertinence et la consistance des annonces qui ont suivi.

PUBLICITÉ

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence ce tour des Unes de la presse française ce matin avec le Figaro, qui revient, comme l’ensemble de vos journaux sur la réunion qui a eu lieu hier entre Angela Merkel et Nicolas Sarkozy.
 
Le Figaro qui détaille à la Une «les trois propositions de Merkel et Sarkozy à l’Europe»,  des annonces qui le réjouissent: d’après le journal, tout ça va dans le bon sens. «Avec le tour dramatique pris par la crise cet été, la mise en oeuvre de garde-fous stricts et intangibles contre toute forme de laxisme s’impose d’elle-même».
 
Les deux dirigeants européens qui ont affiché hier leur cohésion, et c’est cette qui est à la Une ce matin des Echos, qui nous rappellent aussi que pour le moment Berlin comme Paris refusent les euro-obligations: de la concertation, oui, mais on n’en n’est pas encore à mutualiser les risques en Europe.
 
Tant pis pour les pays décrits comme étant les moins vertueux sur le plan économique, donc.
Ces pays souvent désignés comme les cancres de l’Europe et qui ont dû ressentir ce que les cancres ressentent parfois: un peu de joie mauvaise, après l’annonce des mauvais résultats du bon élève allemand pour le deuxième trimestre.
C’est à lire dans la Croix: «À l’école, lorsque le meilleur élève de la classe encaisse une mauvaise note, les cancres ne peuvent s’empêcher d’éprouver une secrète satisfaction. La langue allemande a d’ailleurs un mot pour désigner ce sentiment: Schadenfreude, la joie malveillante (…) la nation qui a facilement tendance à donner des leçons de bonne gestion s’est trouvée ramenée dans le lot commun des éclopés de la crise».
 
Du côté de la Tribune, on parle ce matin d’un «mini-sommet pour une mini-croissance», et on s’interroge: les mesures annoncées seront-elles suffisantes ?
Une question tout à fait rhétorique, puisque pour la Tribune, pas de doute: «On a beau fouiller dans le panier de mesurettes proposées à l’issue de la réunion, rien qui ne donne le sentiment qu’on puisse endiguer la crise de la dette ou échapper à une nouvelle récession. Inscrire la règle d’or dans nos constitutions ou ressortir du chapeau la «taxe Tobin» semblent dérisoires face à l’ampleur des problèmes posés».
 
Tout autre chose au menu également ce matin, les révélations faites par le site de l’Express, qui s’est procuré l’expertise du médecin qui a examiné Nafissatou Diallo à son arrivée à l’hôpital; d’après son rapport, ce serait sans ambiguïté: il y aurait bien eu viol.
 
Et on termine par l’hommage rendu par le journal le Monde aux manifestants de la place Tahrir.
Un très bel hommage que je voulais partager avec vous: l’association de défense des Droits de l’homme Human Rights Watch a demandé au photographe Platon d’immortaliser quelques uns de ces « héros » de la révolution égyptienne.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.