Accéder au contenu principal

L'Otan pilonne de nouveau Syrte, fief du colonel Kadhafi

Alors que les opposants au régime du colonel Kadhafi poursuivent leur avancée vers Syrte, les forces de l'Alliance atlantique ont lancé un nouveau raid aérien contre ce dernier bastion des forces loyalistes.

Publicité

AFP - L'OTAN a maintenu la pression sur les forces du colonel Mouammar Kadhafi en bombardant 15 véhicules et quatre autres cibles au sol au cours des dernières 24 heures à Syrte, la ville natale du dirigeant libyen en fuite, a déclaré l'Alliance atlantique.

Alors que les rebelles s'apprêtent à lancer une offensive sur la ville côtière, l'OTAN a précisé dans son bilan quotidien avoir détruit onze véhicules équipés d'armes, trois véhicules militaires de logistique et un véhicule blindé.

L'approvisionnement à Tripoli reste très difficile

Elle dit avoir aussi frappé deux abris militaires, un poste d'observation et un ouvrage du génie dans la ville située à 360 km à l'est de Tripoli.

Vendredi également, des avions de l'OTAN ont attaqué d'autres cibles du régime libyen près de Tripoli, un dépôt militaire et un lanceur de missiles, selon le bilan de samedi.

L'OTAN a aussi touché des lance-roquettes près de la ville pétrolière de Ras Lanouf, à une vingtaine de kilomètres à l'est de Syrte, un char près d'El-Assah, un radar et un transporteur de missiles près d'Okba et deux radars et un lanceur de missile près d'Al-Aziziyah.

Ces nouvelles frappes font suite à un raid d'avions britanniques de l'OTAN qui avaient bombardé dans la nuit de jeudi à vendredi un important bunker servant de QG dans la ville natale du dirigeant libyen.

REPORTAGE EN IMAGES de notre envoyé spécial, le 28 août 2011
{{ scope.counterText }}
{{ scope.legend }}© {{ scope.credits }}
{{ scope.counterText }}

{{ scope.legend }}

© {{ scope.credits }}

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.