Accéder au contenu principal
LIBYE

Le Niger confirme la présence à Niamey du chef de la sécurité de Kadhafi

Texte par : Dépêche
|
Vidéo par : Cécile GALLUCCIO
3 mn

Le Niger confirme avoir accueilli dans sa capitale une dizaine de personnalités proches du colonel Mouammar Kadhafi, dont le chef des brigades sécuritaires du régime libyen. Le sort du dirigeant déchu reste, lui, inconnu.

Publicité

AFP - Le Niger a accueilli une dizaine de personnalités proches de l'ex-dirigeant libyen Mouammar Kadhafi "pour des raisons humanitaires", a affirmé mardi à Niamey, le ministre nigérien de l'Intérieur, Abdou Labo.

"C'est pour des raisons humanitaires que nous les avons avons accueillies (ces personnalités), ce sont des fugitifs et nous les avons reçues à notre corps défendant", a indiqué le ministre Labo devant la presse.
              

it
2011/09/WB_FR_NW_GRAB_TEL_MALI_SUR_LIBYE_13H_NW462792-A-01-20110906.flv

M. Labo a notamment confirmé la présence dans la capitale nigérienne de Mansour Daw, chef des brigades sécuritaires", sans révéler l'identité des autres fugitifs.

Ces brigades étaient chargées de protéger kadhafi, ses fils et sa famille de toute source de menace pouvant venir de l'armée, des services de sécurité, des individus et autres.

Interrogé sur la présence de M. Kadhafi au Niger, il a répondu : "Ce sont des rumeurs, officiellement et selon les informations qui sont les nôtres, le colonel Kadhafi n'est pas sur le territoire nigérien".

"Lorsque la question se posera, nous aviserons", a-t-il dit, répondant à l'éventualité pour le Niger d'accorder l'asile à l'ex-dirigeant "pour des raisons humanitaires".

Il a précisé que le Conseil national de transition (CNT, nouvelle autorité) libyen a été "informé" de la présence à Niamey des personnalités de l'ex-régime.

Un important convoi de véhicules civils et militaires en provenance de Libye, qui pourrait transporter l'ex-dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, a traversé Agadez, une ville du nord du Niger, et se dirigeait mardi vers la capitale Niamey.

Le passage de cet important convoi de véhicules civils et militaires venant de Libye à Agadez, alimentait mardi les spéculations sur une fuite de l'ex-leader Mouammar Kadhafi mais son porte-parole a affirmé qu'il était toujours en Libye. 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.