Accéder au contenu principal

Le président du CNT Moustapha Abdeljalil en route pour Tripoli

Le numéro 1 du Conseil national de transition se rend à Tripoli pour y effectuer sa première visite depuis la chute du régime de Kadhafi. Un déplacement "provisoire" puisque le transfert du CNT n'interviendra qu'"après la libération" totale du pays.

Publicité

AFP - Le président du Conseil national de transition (CNT), Moustapha Abdeljalil, s'est envolé samedi de Benghazi (est) pour se rendre à Tripoli, sa première visite dans la capitale depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi, selon une journaliste de l'AFP.

Interrogé alors qu'il montait dans l'avion de la Libyan Airlines pour savoir s'il allait à Tripoli, M. Abdeljalil a répondu "Oui, si Dieu le veut", tout en précisant que ce déplacement était "provisoire" et que le transfert définitif du CNT aurait lieu "après la libération" totale du pays.

L'avion s'est envolé peu avant 10H00 (08H00 GMT), selon une journaliste de l'AFP.

Selon des sources aéroportuaires, pourrait faire une escale à Misrata (200 km à l'est de Tripoli), ville tenue par la rébellion depuis le début de la révolte en février mais assiégée et bombardée par les forces gouvernementales pendant des mois au printemps.

Le 2 septembre, M. Abdeljalil avait déclaré que le CNT, qui siège à Benghazi depuis sa création le 27 février, déménagerait dans la semaine à Tripoli.

Mais trois jours plus tard, Abdel Hafiz Ghoga, vice-président du CNT, avait indiqué que ce transfert n'aurait lieu qu'après la libération de l'ensemble du territoire, ce qui n'empêcherait pas "une apparition symbolique de quelques membres du CNT à Tripoli".

Mercredi, la capitale libyenne a déjà accueilli le numéro deux du CNT, Mahmoud Jibril.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.