Accéder au contenu principal
LIGUE DES CHAMPIONS

Lille et l'Olympique lyonnais tenus en échec

Texte par : Dépêche
4 mn

Lille et Lyon n'ont pas réussi à faire la différence en Ligue des champions. À domicile, les Lillois n'obtiennent qu'un nul 2-2 face au CSKA Moscou (photo). Les Gones ne parviennent à faire mieux qu'un 0-0 contre l'Ajax, à Amsterdam.

Publicité

Le point sur l'ensemble des matchs de la soirée de mercredi en Ligue des champions :

AFP - L'Inter Milan, champion d'Europe 2010, s'est inclinée dès son entrée en lice dans la Ligue des champions 2011-2012 à domicile face à Trabzonspor (0-1), tandis que les deux clubs de Manchester, City et United, étaient tenus en échec sur le même score (1-1).

Groupe A

Manchester City (ENG) - Naples (ITA): cinq minutes, c'est le temps qu'aura duré l'avantage napolitain donné par le "Matador" uruguayen Cavani (69e), avant que Kolarov n'égalise (1-1, 74e), pour éviter une faux pas d'entrée aux Citizens.

Villarreal (ESP) - Bayern Munich (GER): le Bayern a fait la bonne opération dans ce groupe si relevé en s'imposant 2-0 en Espagne, sur des buts de Kroos (7e) et Rafinha (76e), et confirme sa grande forme avec cette 5e victoire consécutive (Bundesliga et C1 confondues). Le Sous-Marin jaune en revanche démarre de la pire des façons à domicile, à la dernière place du groupe.

Groupe B

Inter Milan (ITA) - Trabzonspor (TUR) 0-1: quel coup de tonnerre ! L'Inter, déjà battue en ouverture du championnat par Palerme (4-3), a connu une deuxième défaite de suite qui pourrait faire jaser (0-1). Un but de Celustka (76e), marqué au milieu d'une défense apathique et après un tir d'Altintop sur la barre, a permis aux Turcs de s'emparer de la tête du groupe à la surprise générale.

Lille (FRA) - CSKA Moscou (RUS): Doumbia les a refroidis ! Lille menait tranquillement 2-0 grâce à Sow (45e) et Pedretti (57e), qui avaient concrétisé les nombreuses occasions des Français et leur domination générale, mais la baisse de régime lilloise permettait à l'attaquant du CSKA, Doumbia, d'égaliser à 2-2 (72e, 90e). Un point inespéré pour les Russes, deux points de perdus pour les Français.

Groupe C

Benfica (POR) - Manchester United (ENG): MU a tremblé, et a d'ailleurs paru l'ombre de lui-même, surtout en première période, mais MU a ramené un bon point de Lisbonne (1-1). Cardozo avait ouvert le score (25e) et Giggs lui avait répondu (42e), battant ainsi son propre record de buteur le plus âgé en Ligue des champions, à 37 ans et 289 jours. Les Portugais peuvent pour leur part nourrir quelques regrets.

Bâle (SUI) - Galati (ROM): des buts des deux Frei (Fabian à la 39e, Alex à la 84e sur penalty) ont offert aux Suisses, qui ont surmonté l'égalisation de Pena (58e), une victoire 2-1 synonyme de première place. A noter une fin de match houleuse, avec un carton rouge par équipe.

Groupe D

Dinamo Zagreb (CRO) - Real Madrid (ESP): service minimum pour le Real (1-0), loin des cartons assenés en Liga. Jose Mourinho avait pourtant aligné son équipe-type, mais elle s'avéra maladroite devant le but, manquant souvent le cadre ou se heurtant à un bon Kevala dans ses cages. Di Maria a finalement débloqué le score (53e) à la suite d'une action collective entre Cristiano Ronaldo, Benzema et Marcelo. Ce dernier a d'ailleurs été exclu (73e).

Ajax Amsterdam (NED) - Lyon (FRA): les deux équipes (0-0) peuvent avoir des regrets: l'Ajax pour avoir démarré avec un nul à domicile, et Lyon pour être passé tout près d'une victoire, en s'étant procuré les meilleures occasions.

                 
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.