Accéder au contenu principal

Des dizaines de victimes dans une contre-attaque des pro-Kadhafi

Une contre-attaque menée par les pro-Kadhafi dans la région de Djofra, à 750 kilomètres au sud-est de Tripoli, a fait des dizaines de morts et de blessés ce mercredi. Les combattants du CNT ont également pris la ville de Houn.

Publicité

AFP - Des dizaines de personnes ont été tuées ou blessées dans une contre-attaque lancée par des partisans de Mouammar Kadhafi contre une ville de la région de Djofra, à 750 km au sud-est de Tripoli, ont annoncé mercredi des témoins contactés au téléphone par l'AFP.

Les pro-Kadhafi ont bombardé la ville de Houn, prise plus tôt dans la journée par les forces du nouveau régime. Selon les témoins, il n'était pas possible de transporter les blessés en raison du violent pilonnage mené depuis la localité voisine de Sokna.

Plusieurs secteurs de la ville "libérée" sont la cible des attaques des pro-Kadhafi, ont-ils ajouté, en faisant état du bombardement de la centrale électrique de Houn.

A Benghazi, berceau du Conseil national de transition (CNT) dans l'Est libyen, un responsable a confirmé "la libération totale de Houn". "Les pro-Kadhafi ont pris la fuite en direction de Sokna", a-t-il assuré.

Kamal al-Hzifeh, le coordinateur entre le CNT et le commandement militaire à Djofra, a aussi confirmé des accrochages entre les deux villes, de même que l'attaque aux roquettes Grad contre la ville de Houn dans l'après-midi.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.