Accéder au contenu principal

Flambée de violences dans l'attente des résultats de la présidentielle

Deux jours après la tenue de l'élection présidentielle zambienne, des sympathisants de l'opposition ont violemment manifesté leur impatience dans le nord du pays. Initialement prévue ce jeudi soir, l'annonce des résultats a été reportée.

PUBLICITÉ

AFP - Des émeutes ont éclaté jeudi dans deux localités minières du nord de la Zambie, Kitwe et Ndola, où les sympathisants de l'opposition s'impatientent de connaître les résultats deux jours après l'élection présidentielle, a indiqué la police.

"Nous essayons de gérer la situation, il y a des émeutes à Kitwe et Ndola, nous tentons de calmer la situation", a indiqué le chef de la police régionale, Martin Malama, à l'AFP par téléphone, en précisant que des manifestants ont incendié un marché à Kitwe.

Des manifestants ont tout d'abord jeté des pierres et d'autres projectiles sur les voitures et les édifices de l'administration, réclamant de connaître le résultat du scrutin qui oppose le président sortant Rupiah Banda, 74 ans, au principal candidat de l'opposition, Michael Sata, également 74 ans.

Le vainqueur dirigera le pays pendant les cinq prochaines années.

Officiellement, le résultat définitif devait être proclamé 48 heures après la clôture du vote, soit jeudi soir, mais des incidents et des retards dans certaines régions ont rallongé ce délai, avait prévenu mercredi la Commission électorale de Zambie.

Les résultats définitifs devraient tomber en fin de semaine.

De tout premiers résultats très partiels ont donné l'avantage mercredi à l'opposition, mais le score final qui s'annonce serré, demeure très incertain.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.