Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Candidats sous pression"

Presse française, Mercredi 28 septembre. Au menu de la presse française ce matin, le deuxième débat des candidats socialistes, l’appel à la mobilisation de l’UMP derrière Nicolas Sarkozy, des pastiches de discours et des lettres du général de Gaulle.

PUBLICITÉ

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse française avec le Parisien, qui revient sur le deuxième débat ce soir de la primaire socialiste.
 
C’est un débat important pour les 6 candidats, puisqu’on est maintenant à une dizaine de jours du premier tour. Ils vont devoir désormais marquer leur différence, après un premier débat plutôt consensuel; d’où ce titre ce matin à la Une du Parisien: «Six candidats sous pression».
 
Le débat de ce soir qui est à la Une aussi de France Soir; le journal s’intéresse plus particulièrement à Martine Aubry et Ségolène Royal et nous promet qu’«elles vont cogner sur Hollande!».
 
Et pendant que les candidats socialistes se préparent, l’heure serait à la «mobilisation générale de l’UMP derrière Sarkozy», d’après le Figaro, pour qui le Président est le «candidat évident, évidemment candidat»: «Dans la situation difficile que connaît la majorité, au pouvoir depuis près de dix ans, sa force est précisément d’avoir un chef et un seul. Ça l’est d’autant plus que le PS a manifestement du mal, lui, à se trouver un «candidat évident» ».
 
Des candidats et des candidates à la présidentielle de 2012, qui sont l’objet d’un livre dont Libération donne ce matin quelques extraits, un livre consacré aux tics et aux tocs des candidats, révélés à travers des pastiches: ça s’appelle «J’y vois un signal fort, les (faux discours de la présidentielle)».
 
Nicolas Sarkozy, qui concentre beaucoup d’attaques depuis le début de la semaine, et la dernière en date est ce matin dans Libération, qui consacre sa Une à Claire Thibout, l’ex-comptable de Liliane Bettencourt, avec ce titre: «La comptable des Bettencourt accuse».
Claire Thibout raconte dans le journal qu’Eric Woerth, le trésorier de la campagne de Nicolas Sarkozy, aurait reçu 50 000 euros des mains de Patrice de Maistre, le gestionnaire de fortune de la milliardaire. Un épisode qui se serait déroulé le 19 janvier 2007, trois mois avant le premier tour de l’élection.
Cette information n’est pas nouvelle, ce qui l’est, c’est la convocation dans cette affaire de la juge Isabelle Prévost-Desprez par sa hiérarchie.
 
Et puis une autre femme, Angela Merkel, est à la Une de la Tribune, qui révèle que l’Allemagne aurait «un plan secret pour sauver la Grèce».
Ce plan consisterait à cantonner dans un fonds spécial 125 milliards d’actifs grecs - une solution qui n’aurait ni la faveur des banques ni celle des marchés, mais qui aurait été soufflée à Angela Merkel.
 
La chancelière allemande, justement, qui est l’objet d’un long portrait ce matin cette fois dans les Echos, qui se demandent si «la femme la plus puissante du monde» d’après Forbes, a été vraiment aussi lente, indécise et incohérente que le prétendent ses détracteurs: pas faux écrit le journal.
 
Et on termine avec tout autre chose, des textes inédits du général de Gaulle écrits entre 1940 et 1942.
Ce sont des textes publiés ce matin dans le Figaro, des messages qu’il avait envoyés aux quatre coins du monde en direction des résistants de la France libre.
 
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.