Accéder au contenu principal

Le sommet de l'UE et de la zone euro reporté

Le président de l'Union européenne, Herman Van Rompuy, a annoncé le report du sommet de l'UE ainsi que de la zone euro du 17 au 23 octobre, afin de permettre aux États de finaliser leur stratégie à adopter face à la crise.

Publicité

AFP - Le sommet de l'Union européenne et de la zone euro qui devait se tenir les 17 et 18 octobre va être reporté au 23 octobre afin de donner plus de temps aux Etats pour qu'ils affinent leur réponse face à la crise de la dette, a annoncé le président de l'UE, Herman Van Rompuy.

"Cette nouvelle date va nous permettre de finaliser une stratégie globale concernant la crise de la dette dans la zone euro", déclare-t-il dans un communiqué.

En repoussant la date du sommet, le président de l'UE espère y voir d'ici là clair concernant la mission des bailleurs de fonds - la troïka - en Grèce, qui doit décider du versement d'une tranche d'aide de 8 milliards d'euros. Le pays en a un besoin vital.

Autre enjeu : avancer sur le plan concerté de recapitalisation des banques européennes que veut présenter sous peu la Commission.

A l'issue d'une rencontre dimanche soir à Berlin avec la chancelière allemande Angela Merkel, le président français, Nicolas Sarkozy, avait promis "des réponses durables, globales et rapides avant la fin du mois", pour que "l'Europe arrive au (sommet du) G20 (en novembre) unie et avec les problèmes résolus".

Dans ces conditions, les sommets prévus des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne, le 17 octobre à Bruxelles, puis le lendemain des seuls dirigeants des Etats de la zone euro, arrivaient trop tôt, selon un diplomate.

Le sommet du 23 octobre sera précédé d'une réunion des ministres des Finances de l'UE et de la zone euro, a précisé M. Van Rompuy dans son communiqué.

Ces changements de calendrier ont été décidés après des consultations la semaine passée et au cours du week-end avec le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, et le chef de l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, précise-t-il.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.