Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L’invité du jour

Simon Baker : "Le Brexit peut menacer la circulation des œuvres d’art en Europe"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Rafael Correa : "Il y a un coup d'État en Équateur"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Le TGV marocain "Al-Boraq", vitrine du savoir-faire français

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le string n'est pas une preuve de consentement"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Brexit : "Un gouvernement divisé, un parti divisé, une nation divisée"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La fin des sanctions contre l'Érythrée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mais qu'est ce que ça veut dire "mettre le bololo" ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : divorce à l'amiable avec Bruxelles ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"8, avenue Lénine" : le parcours du combattant d'une femme rom en France

En savoir plus

SPORT

Bérézina française aux Mondiaux de Catane

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 13/10/2011

Après quatre jours de compétition, l'équipe de France d'épée et d'escrime, favorite des Mondiaux de Catane en Italie (9 au 16 octobre) n'a pour l'instant remporté aucun titre.

L'escrimeuse française Laura Flessel-Colovic a été éliminée dès son entrée dans le tableau des 64 (32e de finale à élimination directe) par l'Américaine Maya Lawrence, 15 touches à 14, jeudi matin aux Championnats du monde d'escrime qui se tiennent à Catane, en Italie, du 9 au 16 octobre. Constamment menée, la "guêpe" n'a pu trouver de solution face à une adversaire entraînée par Daniel Levavasseur, qui l'avait elle-même dirigée pendant 11 ans. La double championne olympique d'Atlanta en 1996 a subi le même sort que Maureen Nisima, tenante du titre, battue par l'Estonienne Julia Zuikova (15-12).

Ce double revers plombe l'équipe de France, encore en quête de médaille alors qu'a débuté la troisième journée des finales, la dernière des épreuves individuelles.

Lors de la première journée, la fleurettiste Corinne Maitrejean a manqué incroyablement le podium. La Lyonnaise s'est fait remonter quatre touches dans la dernière minute de son quart de finale face à l'Italienne Valentina Vezzali, qui a porté l'estocade (12-11) en prolongation. Revenue de l'impossible, Vezzali s'est ensuite parée de sa 6e couronne mondiale individuelle (la 11e en incluant les succès par équipes).

Les épéistes français à la peine

L'hécatombe est également vraie du côté des hommes. Les épéistes français n'ont pas été à la hauteur des espérances en étant écartés prématurément, à l'image de Gauthier Grumier, numéro 1 mondial, de la course au podium des Championnats du monde d'escrime, mercredi à Catane, où l'Italie a conquis une 3e médaille d'or en 24 heures.

Vice-champion du monde en titre, Grumier n'avait pas hésité à proclamer ses ambitions pour le podium, visant même la plus haute marche.

Ces bonnes intentions se sont évanouies en 16e de finale face à la réalité du Kazakh Elmir Alimzhanov (14-15), spécialiste des doubles touches.

"Je me suis retrouvé face à un adversaire qui fait qu'on ne sent pas les choses. Ni moi ni l'entraîneur (Jérôme Roussat, NDLR) n'avons trouvé la solution. Je suis fâché car j'étais dans la meilleure forme de ma vie", a analysé le Neversois, sociétaire du club de Levallois.

Médaille de bronze à Paris, il y a un an, Jean-Michel Lucenay a seulement franchi un tour de plus que son partenaire, coinçant en 8e de finale face au Suisse Fabian Kanter (14-15 également).

Les Italiens brillent à domicile

De leur côté, pour leurs premiers Mondiaux, les jeunes Yannick Borel et Ronan Gustin n'ont pu assouvir leurs ambitions. Moins attendus, les trois sabreurs en lice n'ont pas rattrapé le coup. Marion Stoltz, benjamine (21 ans) du trio, a été la meilleure, néanmoins éliminée en 8e de finale.

Pendant que les Bleus étaient amers, les Italiens, à domicile, poursuivaient leur moisson de médailles, déjà cinq après seulement deux journées de finales. Le local Paolo Pizzo a ainsi remporté, en outsider, le titre de l'épée, faisant oublier la sortie dès les 32e de finale de Matteo Tagliarol, le champion olympique de Pékin.

Première publication : 13/10/2011

  • ESCRIME

    Les Bleus ouvrent leur compteur aux Mondiaux d'escrime

    En savoir plus

  • MONDIAUX D'ESCRIME

    Les épéistes français renforcent leur domination sur le circuit mondial

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)