Accéder au contenu principal

Derrière les portes dérobées du château de Versailles

Au-delà des appartements officiels, le château de Versailles recèle de trésors architecturaux et historiques peu connus du grand public. FRANCE 24 vous entraîne dans ses appartements privés, son Opéra et son musée de l'histoire de France.

PUBLICITÉ

Aux portes de Paris, le château de Versailles, résidence des rois Louis XIV, Louis XV et Louis XVI, est aujourd'hui l'un des sites les plus visités de France. Les grands appartements officiels, hauts de plafond, chargés de dorures, de marbre et de tableaux, sont l'illustration des fastes et de la démesure de la cour des rois de France. Ils sont chaque année admirés par plusieurs millions de personnes et sont connus dans le monde entier. Mais au-delà des murs ornés, derrière les portes dérobées que les touristes devinent derrière les lits imposants des appartements, se trouvent des endroits au charme et à la simplicité insoupçonnés. Les appartements privés, lieux de vie intimes des personnalités officielles de la cour, recèlent de recoins confortables et inattendus : salons, boudoirs, bibliothèques... Et également des salles de bains : contrairement aux idées reçues, on se lavait bel et bien à Versailles.

L'Opéra royal, grande arlésienne du Château de Versailles - sa construction a été maintes fois repoussée - est un joyau architectural du XVIIIe siècle. Mais également un chef d’œuvre technique : un mécanisme complexe, élaboré par l’architecte Ange-Jacques Gabriel sur la demande de Louis XV, permettait de relever le plancher au niveau de la scène, de façon à pouvoir transformer le théâtre en salle de réception.

Par ailleurs, derrière une porte monumentale dans l’aile du midi du château, un escalier de faux marbre mène jusqu’au musée de l’histoire de France, consacré aux monarchies françaises, imaginé par Louis-Philippe au lendemain des journées révolutionnaires de 1830 pour "rassembler les Français autour d’une histoire glorieuse et prestigieuse", selon le conservateur des lieux, Frédéric Lacaille. Des centaines de tableaux et d’esquisses de peintres renommés y sont exposés, dans la tiédeur de gigantesques galeries silencieuses.

Les appartements privés, l’Opéra royal et le musée de l’histoire de France ne sont pas à proprement parler fermés au public. Des visites conférences y sont régulièrement organisées. Mais pour préserver notamment ces lieux fragiles de l’usure, le nombre de visiteurs est extrêmement restreint.  

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.