Accéder au contenu principal
LIBYE

Seïf al-Islam Kadhafi sera-t-il déféré devant la justice internationale?

Texte par : Dépêche
|
Vidéo par : Pierrick LEURENT
2 min

Le procureur de la CPI, Luis Moreno-Ocampo (photo), se rendra en Libye dans une semaine pour discuter de l'éventuel transfert à La Haye de Seïf al-Islam Kadhafi. Mais Tripoli souhaite que le fils du dictateur déchu soit jugé en Libye.

Publicité

REUTERS - Seïf al Islam Kadhafi, fils de Mouammar Kadhafi qui a été capturé dans le sud de la Libye, sera jugé dans son pays plutôt que d’être transféré devant la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye, a déclaré samedi le ministre libyen de l’Information

Mahmoud Chammam.

“Voici le dernier chapitre du drame libyen”, a-t-il dit à Reuters. “Nous allons le juger en Libye et il sera jugé d’après les lois libyennes pour ses crimes”.

Saïf al Islam, tout comme son père, qui a été tué le jour de sa capture en octobre, et l’ancien chef des services de renseignement Abdallah al Senoussi, est recherché par la CPI pour crimes contre l’humanité pour son rôle dans la mort de manifestants durant l’insurrection. Mais les Libyens entendent aussi le juger pour des crimes et délits présumés antérieurs au soulèvement de cette année.

Chammam a déclaré qu’Abdallah al Senoussi, dernier des trois inculpés de la CPI à être encore en fuite, serait retrouvé tôt ou tard.

A La Haye, le procureur de la CPI Luis Moreno-Ocampo a annoncé samedi qu’il allait se rendre en Libye dans une semaine pour discuter du dossier Saïf al Islam.

“Je vais me rendre en Libye pour parler de la façon dont nous gérerons le dossier. Mais la nouvelle, c’est que Saïf sera jugé. Où et comment, c’est ce dont nous discuterons”, a-t-il dit à la presse.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.