RDC : Élections sous haute tension

Modifié le : 11/12/2011 - 10:54

Pour la deuxième fois depuis la chute de Mobutu Sese Seko, les Congolais se sont rendus au urnes le 28 novembre pour élire leur président ainsi que leur prochaine Assemblée nationale. En 2006, l'actuel chef de l'État, Joseph Kabila, avait remporté le scrutin face à Jean-Pierre Bemba, aujourd’hui jugé par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité dans la Centrafrique voisine.Lors du précédent scrutin, les partisans des deux candidats s’étaient violemment affrontés. Les combats à l’arme lourde entre l'armée régulière et la garde personnelle de Jean-Pierre Bemba avaient fait plusieurs centaines de morts dans la capitale, Kinshasa.Cinq ans plus tard, au lendemain de l'élection présidentielle, qui n'a compté qu'un seul tour, le climat ne s’est guère apaisé.