Accéder au contenu principal

Roger Federer inscrit un nouveau record en battant Jo-Wilfried Tsonga

Le Français Jo-Wilfried Tsonga s'est incliné face au Suisse Roger Federer sur le score de 6-3 6-7(6) 6-3. Roger Federer inscrit un nouveau record en remportant les Masters pour la sixième fois.

Publicité

REUTERS - Le Suisse Roger Federer a établi dimanche à Londres un nouveau record en remportant les Masters pour la sixième fois après une victoire sur le Français Jo-Wilfried Tsonga sur le score de 6-3 6-7(6) 6-3.

L'ancien numéro un mondial, aujourd'hui troisième, dépasse ainsi les Américains Ivan Lendl et Pete Sampras, qui se sont imposés cinq fois dans le Tournoi des Maîtres, qui réunit les huit meilleurs mondiaux chaque fin de saison.

Jo-Wilfried Tsonga, sixième du classement ATP, s'est battu de bout en bout lors de cette finale qui a duré deux heures 18, sauvant notamment une balle de match dans le tie-break du deuxième set.

Dans la première manche, le Français a cédé son service au huitième jeu, puis le set en à peine plus d'une demi-heure. Le scénario a failli se répéter dans la manche suivante où Tsonga a perdu son engagement au cinquième jeu.

Roger Federer, détenteur de 16 titres du Grand Chelem, autre record, a servi pour le gain de la rencontre à 5-4 mais Tsonga a refusé de baisser les bras et est revenu à égalité pour pousser son adversaire au tie-break.

Dans ce jeu décisif, le Suisse s'est détaché 5-2 mais une fois encore le Français a recollé au score. Federer a ensuite mené 6-5, obtenant une balle de match, effacée d'un coup droit à contre-pied de Tsonga, qui a remporté les deux points suivants pour empocher la deuxième manche.

Dans la troisième, Roger Federer a pris l'avantage pour mener 5-3 et n'a cette fois pas faibli pour conclure sur son service d'un smash imparable.

"Je veux féliciter Roger qui m'a battu trois fois de suite", a dit sur le court Jo-Wilfried Tsonga qui affrontait le Suisse pour la troisième fois en deux semaines, après la finale perdue à Bercy il y a 15 jours et le match d'ouverture des Masters cédé dimanche dernier.

"Tu es le meilleur", a-t-il lancé à son adversaire qui l'a ensuite félicité, lui donnant rendez-vous à Londres en 2012, à Wimbledon d'abord où le Français l'a battu l'an passé en cinq sets, puis aux Jeux olympiques qui se disputeront également au
All England Tennis Club trois semaines plus tard.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.