Accéder au contenu principal
RECTIFICATIF

RD Congo : mise au point

2 min

Publicité

FRANCE 24 a décidé de fermer provisoirement les commentaires de cette page en raison de la violence ou du caractère injurieux de certains propos postés.

Dans ce métier, il faut savoir tenir bon quand on sait avoir raison…Il faut aussi savoir reconnaître lorsque l’on s’est trompé. Après tout, les journalistes ne sont pas infaillibles et on peut parfois céder à la précipitation et à la confusion.  C’est ce qui m’est arrivé, je le dis humblement mais sans difficulté, alors qu’hier j’ai évoqué ici des accusations de viols contre le candidat Tshisekedi ou son entourage dans l’est du pays. Il s’agit d’une méprise de ma part.

it
2011/11/WB_WB_FR_ATTAL_RD_CONGO_2911_NW566902-A-01-20111129.flv

Il y a hélas beaucoup d’accusations de ce genre en RDC et j’ai pris pour des amis politiques du candidat des gens réellement accusés de telles horreurs et qui se présentent aux législatives. C’était tout simplement faux. 

Il y a eu depuis hier de très nombreux appels de Congolais choqués, parfois en colère, je peux parfaitement le comprendre et c’est vrai que je leur dois des excuses - en accord avec la direction de la chaîne - tout comme évidement à M. Tshisekedi. Cela dit, pour couper court à toute théorie du complot, je tiens à dire que cette erreur (qui est seulement la mienne) a été commise de bonne foi, que France 24 est rigoureusement impartiale dans cette campagne.

Sylvain ATTAL

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.