Accéder au contenu principal
Focus

Assad nie avoir ordonné de tuer des manifestants

Dans un entretien accordé à la chaîne américaine ABC, le président syrien Bachar el-Assad dément toute répression délibérée. Plus encore, il affirme qu’"aucun gouvernement au monde ne tue son peuple, à moins d’être fou", cela malgré le chiffre de 4000 morts annoncé par l’ONU et malgré les campagnes militaires qui perdurent à travers le pays.

PUBLICITÉ

Emission préparée par Diaraye BAH et Wassim NASR

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.