Accéder au contenu principal
RÉPUBLIQUE TCHÈQUE

Vaclav Havel, le dramaturge derrière le politique

Texte par : Dépêche
4 min

Homme politique mais aussi artiste, Vaclav Havel était connu pour son expérience en tant que dramaturge. Les pièces "Assainissement", "Audience", "Fête en plein air" ou "Largo Desolato" mêlent théâtre absurde et héritage kafkaïen.

Publicité

AFP - Grande figure de la dissidence anticommuniste et avocat des droits de l'Homme, président, dramaturge et réalisateur de cinéma tchèque Vaclav Havel, mort dimanche à 75 ans, a écrit les grandes pages de l'histoire de son pays.

"Je me lance souvent dans des projets à caractère plutôt aventurier, bien que je ne sois pas d'une nature aventurière", avoua-t-il dans un entretien publié en février 2011.

Artiste non-conformiste et grand amateur de la musique rock des Rolling Stones et de Frank Zappa, cet intellectuel à la silhouette fragile a incarné la "Révolution de "Velours" qui mit fin sans violence au système totalitaire à Prague.

Jacques Rupnik : "Vaclav Havel, un homme de lettres devenu homme d’Etat"

Le 29 décembre 1989, Vaclav Havel fut propulsé à la tête de l'Etat, alors que quelques mois auparavant il séjournait encore en prison.

Plein d'humour et de distance, il s'est lui-même décrit comme une "vedette de la scène de l'opposition" tchécoslovaque, assurant n'avoir été chef d'Etat qu'"en passant", de 1989 à 2003.

Président de la Tchécoslovaquie (1989-1992) puis de la République tchèque (1993-2003), Vaclav Havel niait toute volonté de puissance.

Selon ses amis, parmi lesquels le chef spirituel tibétain Dalaï Lama, il fut toutefois l'un des défenseurs les plus fervents des droits de l'Homme: il soutenait inlassablement la dissidence cubaine, l'opposition au Bélarus, en Birmanie ou en Russie.

"La vie de Vaclav Havel ressemble vraiment à une oeuvre d'art", a écrit à son sujet son compatriote, le romancier Milan Kundera.

Né le 5 octobre 1936 à Prague dans une famille d'entrepreneurs richissime qui possédait des studios de cinéma et des immeubles, il fut privé d'études au nom de la lutte antibourgeoise menée par le régime communiste arrivé au pouvoir en 1948.

Les biens familiaux confisqués, il exerce divers petits boulots, passe son baccalauréat en suivant des cours du soir, écrit, se lance dans le théâtre où il devient accessoiriste, éclairagiste et enfin dramaturge. Ses pièces "Assainissement", "Audience", "Fête en plein air", "Largo Desolato" ou encore "Vernissage" croisent théâtre absurde et héritage kafkaïen.

Banni des théâtres après l'écrasement par les troupes soviétiques des réformes du "Printemps de Prague" en 1968, il refuse d'émigrer et s'engage dans la dissidence.

En 1976, il élève sa voix contre l'emprisonnement des membres d'un groupe rock non-conformiste et rédige le très courageux manifeste "Charte 77", invitant le pouvoir communiste à respecter ses propres engagements en matière des droits de l'Homme.

Le dramaturge-dissident subit aussitôt les harcèlements du pouvoir et se retrouve en prison de juin 1979 à février 1983. Pendant son incarcération, il écrit ses célèbres "Lettres à Olga", son épouse de l'époque. Leader incontestable de l'opposition anti-communiste, il est élu à la magistrature suprême le 29 décembre 1989.

Vaclav Havel vit comme un échec l'éclatement de la Tchécoslovaquie. Réduit par la Constitution tchèque à un rôle aussi emblématique qu'honorifique, il supervise la démocratisation de son pays, le passage à l'économie de marché, l'adhésion à l'Otan en 1999 puis les préparatifs à l'entrée dans l'UE en 2004.

Au fil des années, son étoile à Prague pâlit. Ses ingérences dans le travail du gouvernement lui valent des critiques acerbes d'une partie de la classe politique.

Après la mort de sa femme Olga en 1996, son remariage rapide avec une actrice célèbre, Dagmar Veskrnova, suscite la désapprobation.

En 2010, il réalise son rêve de toujours: assis dans la chaise de réalisateur, il porte à l'écran sa pièce de théâtre "Sur le départ".

Une pneumonie mal soignée, contractée en prison au début des années 1980, et un cancer du poumon étaient à l'origine des multiples problèmes de santé de Vaclav Havel.

Cet ancien gros fumeur a été opéré en 1996 d'un cancer du poumon droit. Outre une bronchite chronique, il souffrait régulièrement de problèmes cardiaques.

"Je réfléchis de plus en plus souvent à la mort. J'ai l'impression de me trouver dans une forêt où l'on abat les arbres l'un après l'autre, et qui devient petit à petit une clairière. J'y pense souvent et je vais probablement encore écrire quelque chose sur ce sujet", déclarait-il en février 2011.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.