Accéder au contenu principal
TUNISIE

Jebali dévoile un gouvernement dominé par les islamistes d'Ennahda

Texte par : Dépêche
1 min

Le Premier ministre tunisien Hamadi Jebali (photo) a dévoilé, jeudi, son équipe gouvernementale dont les postes clés de l'Intérieur, des Affaires étrangères et de la Justice sont détenus par des membres du parti islamiste modéré Ennahda.

Publicité

AFP - Le chef du gouvernement tunisien Hamadi Jebali a présenté jeudi à l'Assemblée constituante la liste de son équipe dont les ministères clés vont au parti islamiste Ennahda, selon un journaliste de l'AFP.

Ennahda détiendra notamment les ministères régaliens, de l'Intérieur, des Affaires étrangères et de la Justice, dans ce cabinet qui compte 41 membres.

L'Assemblée constituante doit voter vendredi pour approuver cette équipe proposée par M. Jebali, numéro deux du parti d'Ennahda.

Ennahda, vainqueur du scrutin du 23 octobre dispose de 89 élus sur un total de 217 à l'Assemblée constituante.

Ali Larayedh, ancien prisonnier politique et membre du bureau exécutif d'Ennahda, a été nommé à l'Intérieur, Nourredine Bhiri, actuel porte-parole du parti, à la Justice, et Rafik Ben Abdessalem, gendre du dirigeant d'Ennahda Rached Ghannouchi, aux Affaires étrangères.

Le gouvernement avait été présenté mardi au chef de l'Etat Moncef Marzouki, un an après la révolution anti-Ben Ali.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.