Dans la presse

Corruption dans la police : à qui la faute ?

Au menu de la presse française, le vote du pacte budgétaire européen à l'Assemblée nationale et l'étendue de la corruption dans la police.

Publicité

Les journaux s’intéressent ce mardi au vote du pacte budgétaire européen : François Hollande a bien du mal à rassembler sa majorité.

Pour le Parisien-aujourd’hui en France, c’est tout simplement un vote test pour Hollande tant le texte est controversé dans les rangs de la majorité. Le pacte budgétaire a été négocié sous la présidence de Nicolas Sarkozy, ce qui fait grincer des dents chez les socialistes : beaucoup le jugent trop libéral et trop contraignant.

Mais ce qui inquiète le gouvernement, c’est le nombre exacte de socialistes qui ne voteront pas le pacte budgétaire. Ils ne seraient que 12 ou 15 pour le Parisien-Aujourd’hui en France, là où le Figaro en voit plutôt une vingtaine, et seulement une poignée pour Libération.
  

Libération revient également sur l’enquête en cours à Marseille. Douze policiers en garde à vue sont soupçonnés de vols et d’extorsion d’argent et de drogues. Le quotidien s’est intéressé au coté trop obscur des forces de l’ordre.

Il y a bien une vague de scandales de corruption dans la police. Cependant, cette vague de flics ripoux pourrait peut-être s’expliquer par la politique du chiffre instaurée par le ministre de l’Intérieur de l’époque, un certain Nicolas Sarkozy.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine