Focus

300 témoins pour la défense de Karadzic à la Haye

Arrêté en juillet 2008 après 13 ans de cavale, Radovan Karadzic bataille devant le tribunal international pour l'ex-Yougoslavie depuis 4 ans. Il est poursuivi pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre pour le massacre de Srebrenica, le siège de Sarajevo et l'épuration ethnique en Bosnie.

Publicité

Radovan Karadzic qui dispose de 300 heures pour assurer sa défense, compte appeler 300 témoins à la barre du TPIY.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine