"Electeurs républicains cherchent candidat"

Presse internationale, Mercredi 4 janvier. Au menu ce matin, le caucus de l’Iowa vu par la presse américaine en ligne.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Un petit tour, ce matin, du côté de la presse américaine en ligne, qui scrute ce premier caucus de l’Iowa à la loupe.
 
Ce petit état américain est devenu pour quelques jours l’objet de toutes les attentions; et c’est à lire pour commencer avec The Huffington Post, qui titre sur le fait que «tous les regards (américains en tout cas) sont tournés ce matin vers l’Iowa».
Les résultats sont finalement assez serrés, et le duo de tête, Mitt Romney, Ron Paul et Rick Santorum, s’affronte dans un mouchoir de poche, 25 % pour l’un et l’autre d’après The New York Times.
 
Pour le moment en tout cas aucun candidat ne semble provoquer d’enthousiasme particulier; le début de campagne a été, il faut le dire, assez désastreux. La presse américaine dans son ensemble est très négative à l’égard des républicains, qui ont accumulé les gaffes au point que leur parti a été carrément été surnommé le «oups! party». A voir avec ce dessin qu’on a trouvé dans The Independent, où l’on voit l’éléphant républicain retourner le pistolet qui donne le top départ contre sa propre tempe.
 
Mitt Romney essaie pour le moment de s’imposer au sein du camp républicain comme le candidat historique, traditionnel des conservateurs, d’après The Washington Post, qui raconte qu’il a beaucoup travaillé pour essayer de convaincre la base républicaine, qui est plutôt sceptique à son égard et qui le juge trop modéré. Un électorat auquel il s’est directement adressé ces derniers jours en déclarant que «les démocrates veulent empoisonner l’esprit américain en dressant les Américains les uns contre les autres et en provoquant la guerre des classes».
 
Rick Santorum, quant à lui, est LA surprise de cette consultation.
L’ancien sénateur de Pennsylvanie dont on avait à peine entendu parler il y a encore 15 jours, aurait fait le plein chez les militants des tea parties -  c’est en tout cas ce que nous dit The huffington Post - chez les « born again christians », ces chrétiens qui redécouvrent la foi, et chez les évangélistes.
Rick Santorum est lui-même un catholique convaincu, père de 7 enfants; il a fait une campagne ultra-conservatrice, et notamment, à voir toujours sur The Huffington Post, contre la contraception et la sodomie - des thèmes auxquels sont visiblement sensibles les républicains de l’Iowa.
 
Je vous propose de terminer deux dessins.
Le premier, surle tour parfois surréaliste de ce début de campagne, avec pas mal d’outrances au menu. Un dessin paru dans The International Herald Tribune qui montre un tout jeune garçon, c’est l’année 2012, qui demande à un très vieux monsieur, l’année 201: «C’était comment ce voyage avec les républicains ?»;  le vieil homme lui répond: «Entre insupportable et  à peine tolérable. Le plus important, c’était de ne surtout pas les regarder dans les yeux» - il parle, bien sûr, des candidats républicains qu’il vient de quitter.
 
Dans le deuxième, publié parUsa Today, on voit des gens venir rendre les objets dont ils ne veulent pas au comptoir d’un magasin, «Returns»: il y a ceux qui viennent rendre leur électroménager, et puis il y a l’éléphant républicain, qui lui veut absolument rendre…ses candidats.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine