SYRIE

L'Iran condamne "avec force" l'attentat-suicide perpétré à Damas

Téhéran, traditionnel allié de la Syrie dans la région, "condamne avec force" et "compatit à la douleur des familles des victimes" de l'attentat-suicide qui a fait au moins 26 morts et 63 blessés vendredi dans le quartier de Midane, à Damas.

Publicité

AFP - L'Iran, principal allié de la Syrie dans la région, a "condamné avec force" samedi l'attentat suicide qui a fait au moins 26 morts dans un quartier historique du centre de Damas.

Téhéran "condamne avec force l'attaque terroriste de vendredi à Damas et compatit à la douleur des familles des victimes", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ramin Mehmanparast, cité par l'agence officielle Irna.

"Sans aucun doute, l'unité et la vigilance du gouvernement et du peuple syriens déçoivent les ennemis de la Syrie qui pensent seulement à la guerre civile, à disloquer le pays et à le soumettre aux exigences de l'axe américano-sioniste", ajoute le porte-parole.

Un attentat suicide, imputé par les autorités à des "terroristes" et par des opposants au régime, a fait au moins 26 morts et 63 blessés, vendredi dans un quartier historique du centre de Damas, deux semaines après une attaque similaire.

Le 23 décembre, un double attentat à la voiture piégée contre des bâtiments des services de sécurité avait fait 44 morts et 150 blessés. Les autorités avaient accusé Al-Qaïda, alors que l'opposition pointait le régime du doigt.
           

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine