Chicoté pour un pétard en Côte d'Ivoire et l'image ou la vie en Syrie

Julien Pain vous propose la première émission entièrement réalisée à partir de contenus amateur. Photos, vidéos, témoignages : tout vient de nos Observateurs, aux quatre coins du monde, et tout a été vérifié par nos journalistes, à Paris. Première diffusion le samedi à 8h10 (heure de Paris).

Publicité

SUJET 1 : COTE D'IVOIRE
 
La Côte d'Ivoire sort d'une période de guerre civile. Dans les rues d'Abidjan, il y donc encore des soldats partout. Des hommes en armes qui font la loi jusque dans les écoles.
 
Touche pas à mon gosse.Le récit d'un parent d'élève révolté de la commune de Marcory.
 
Nous avons contacté le proviseur de ce lycée. Il a reconnu avoir frappé ces élèves à l'aide d'un tuyau. Il ne regrette pas son geste, car il explique que les pétards jetés par ces jeunes avaient créé la confusion dans son établissement. Et il précise qu'il avait reçu l'accord des partents, pour administrer cette correction.
 
SUJET 2 : SYRIE
 
Dans cete émission, et sur le site des Observateurs, nous suivons de près le mouvement de contestation en Syrie.
 
Car dans ce pays, les journalistes de France 24 ne sont pas autorisés à faire leur travail. Alors ce sont des amateur qui prennent le relais. Qui filment la répression, au risque d'en être eux même victimes.
 
Mort en filmant. Un récit de notre Observateur, Omar.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine