CINÉMA

"Intouchables" détrône "La Grande Vadrouille" au box office français

Avec 17 320 000 entrées, "Intouchables" a dépassé la comédie de Gérard Oury, devenant le deuxième succès du box office. Le film relate l'amitié entre un riche industriel tétraplégique incarné par François Cluzet et son infirmier, l'humoriste Omar Sy.

Publicité

AFP - La comédie "Intouchables" a dépassé dimanche "La Grande Vadrouille", restée 41 ans l'étalon or du box-office français, devenant ainsi le deuxième succès cinématographique français depuis la guerre derrière les "Ch'tis".

"Intouchables", avec les acteurs Omar Sy et François Cluzet dans un fauteuil roulant, a dépassé la comédie de Gérard Oury dès 14H00 dimanche, a annoncé Gaumont, son distributeur, avec un cumul total de 17.320.000 entrées.

"La Grande Vadrouille", avec Bourvil et Louis de Funès sifflotant "Tea for two" dans un bain turc, sorti en 1966, avait totalisé 17.273.343 spectateurs. Après avoir tenu le record pendant 41 ans, la comédie avait été détrônée en 2007 par la déferlante "Bienvenue chez les Ch'tis", encore hors d'atteinte avec plus de 20,6 millions de tickets.

A l'époque de sa sortie, "La Grande Vadrouille" n'était présentée que dans six salles à Paris et sa périphérie, à rapporter aux 64 copies "Intouchables" en première semaine (début novembre) pour la capitale - et 72 pour le triomphe de Dany Boon.

Gaumont avait d'ailleurs fait le choix d'une sortie relativement limitée (toutes proportions gardées) sur 508 copies en première semaine, organisant ainsi la pénurie et attisant le désir: si plus de 2 millions de spectateurs avaient pu obtenir leur ticket d'entrée, des dizaines d'autres avaient été déboutés faute de place.

Aujourd'hui, la distribution de la comédie d'Eric Toledano et Olivier Nakache est toujours assurée sur 889 écrans, s'offrant encore 1,2 million en neuvième semaine d'exploitation, soit +5% par rapport à la précédente.

D'ores et déjà, le film, dont le budget confessé par Gaumont atteignait 9,6 millions d'euros, en avait rapporté près de 114 millions (145,8 M de dollars) au 1er janvier selon Mojo, la bible internationale du box-office.

Et encore ces chiffres ne concernent-ils que la France, alors que le film, vendu dans près de 50 pays, fait déjà une belle carrière en Suisse et en Belgique, mais l'entame tout juste dans le reste de l'Europe. Aux Etats-Unis, les frères Weinstein qui l'ont acquis prévoient de le sortir aux beaux jours.

L'incroyable aventure de "Intouchables", irrésistible duo d'acteurs entre François Cluzet, tétraplégique, et Omar Sy, révélation de l'année en nounou canaille, avait démarré dès Cannes, se souvient-on chez Gaumont: huit minutes (le film était loin d'être terminé) avaient suffi pour séduire les acheteurs internationaux.

Mais c'est au festival d'Angoulême fin août, où il était présenté pour la première fois au public, que le phénomène est apparu : il avait fallu rajouter des projections quotidiennes aux deux initialement prévues pour satisfaire la demande.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine