Téhéran défie Washington

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a appelé l'Iran à "cesser immédiatement l'enrichissement d'uranium" et estimé qu'aucune raison "crédible" ne pouvait justifier la production d'uranium enrichi sur le site de Fordo, annoncée la veille.