"Romney, "un extrémiste", "trop modéré""

Presse internationale, Mercredi 11 janvier 2012. Au menu de la presse internationale ce matin, la primaire républicaine du New Hampshire, une consultation largement remportée par Mitt Romney, et qui fait émerger un nouveau candidat, le modéré Jon Huntsman.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
La presse revient largement ce matin sur les résultats de la primaire républicaine du New Hampshire.
 
Et je vous propose de commencer avec The Telegraph, qui nous parle de Mitt Romney, qui l’a emporté de justesse dans l’Iowa, mais qui arrive largement en tête cette fois-ci. Le journal s’interroge: «Qu’est-ce qui peut, désormais, parvenir à stopper Romney dans son élan ?», et explique que depuis sa première candidature à la présidentielle en 2008, Mitt Romney a pris confiance en lui, et qu’il pourrait avoir sa chance en novembre prochain, face à un Barack Obama affaibli.
 
Mitt Romney, dont le discours est décrypté ce matin par The Washington Post, qui raconte que s’il fait pâle figure à côté de l’ultra-conservateur et ultra-catholique Rick Santorum, il n’en n’est pas moins, au fond, un républicain pur et dur, un «extrémiste en costume à rayures», un homme d’affaires qui s’est distingué ces derniers jours en déclarant qu’il aimait «virer les gens», un partisan de la dérégulation tous azimuts, et un opposant obstiné à la réforme du système d’assurance-maladie, et au mariage homosexuel.
 
Le numéro deux, c’est Ron Paul, le candidat libertarien qui continue de se maintenir en ce début de campagne. Un républicain anti-Etat, anti-guerre, et pour ainsi dire à peu près anti-tout, qui a toutefois peu de chances de représenter les républicains face à Obama. C’est ce qu’écrit The National Journal de Washington, en expliquant que l’objectif de Ron Paul, c’est davantage la révolution que la Maison Blanche, qu’il cherche finalement davantage à faire entendre ses idées qu’à parvenir au pouvoir.
 
Et à chaque consultation, sa surprise. La semaine dernière c’était l’ultraconservateur Rick Santorum dans l’Iowa, et cette fois, c’est Jon Huntsman, un modéré. Le portrait le plus complet que l’on ait trouvé de lui ce matin, nous l’avons lu sur le site du Figaro, qui ironise sur le fait qu’en Europe, Jon Huntsman «passerait pour un candidat bien sous tous rapports»: un homme «intelligent, charmeur, modéré dans ses propos, heureux en mariage, père de sept enfants, dont deux petites filles adoptées en Chine et en Inde», et surtout, un homme qui a une large expérience de la politique étrangère, puisqu'il a été, notamment,  ambassadeur à Pékin.
 
Certains de ses adversaires voient justement dans ce tropisme chinois de bonnes raisons de le soupçonner: «Jon Huntsman est-il un agent de la Chine ?». C’est la question posée dans une pub télé anti-Huntsman, selon le site The Atlantic wire.
 
 La primaire du New Hampshire, c’est aussi l’occasion pour les candidats de se faire connaître et de lever des fonds. Le nerf de la guerre, l’argent, et le site du Figaro nous livre à ce sujet plusieurs infos intéressantes, notamment sur les disparités entre les candidats. Mitt Romney serait pour le moment largement en tête, avec plus de 32 millions de dollars récoltés, ce qui lui laisse toutefois beaucoup de retard à rattraper pour parvenir au niveau de Barack Obama, plus de 86 millions de dollars au compteur.
 
L’étape suivante, désormais, c’est la Caroline du sud. Nouvel état, nouveaux enjeux, c’est à voir dans The New York Times, qui explique que Mitt Romney va devoir cette fois muscler son discours et mener une campagne beaucoup plus agressive, s’il veut être en mesure de l’emporter pour la troisième fois consécutive.
 
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine